Opinion: les lignes aériennes devraient reconnaître les premières nations

472

Bob Ramsay, un consultant en communication canadien, s’est aperçu lors d’un vol Qantas que la compagnie reconnaît les premières nations pendant l’annonce d’atterrissage. Il se questionne pourquoi les transporteurs canadiens n’ajoutent pas un message standardisé de réconciliation?

Dans un article du Globe and Mail, Ramsay demande «pourquoi WestJet et Air Canada, les deux compagnies qui traversent le Canada, ne peuvent-ils pas faire comme Qantas?»
Un tel geste rappellerait à des millions de voyageurs canadiens, notre dette envers les peuples autochtones, tout en traversant le territoire qui leur appartenait autrefois. 

«Une simple reconnaissance pourrait avoir un grand impact dans l’effort de se souvenir de notre vraie histoire et dans notre engagement envers la vérité et la réconciliation,» écrit Ramsay. 

L’individualisation de l’annonce d’atterrissage pour chaque région pourrait s’avérer épineuse, mais Ramsat croit que l’avantage serait l’appréciation de la diversité qui règne au Canada depuis des siècles. 

«Plusieurs d’entre nous ne connaissons pas car nous l’entendons rarement.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here