Deux pistes à YYZ présentent des risques d’accidents

454

Vendredi dernier, nous avons appris que l’aménagement de deux pistes à l’aéroport Pearson de Toronto présente de graves risques d’accidents grâce à un reportage révélateur publié par RCI.  

Le Bureau de la sécurité des transports (BST), un organisme indépendant qui fait enquête sur les incidents des transports, s’est penché sur 27 incursions en piste entre 2012 et 2017.

Lire le rapport d’enquête ici.

Dans le rapport, on lit que: « les incursions examinées […] mettent en cause des équipages qui avaient reçu l’ordre explicite d’attendre avant de traverser une piste, qui avaient bien redit cette instruction donnée par le contrôleur aérien, qui avaient donc compris qu’ils devaient s’arrêter, car ils approchaient d’une piste en service.»

Les 27 incidents enquêtés se sont produits sur deux pistes interreliées, au sud de l’aéroport. Les problèmes surgissent surtout en heures de pointe lorsqu’un avion tente de quitter sa piste d’atterrissage en empruntant une sortie qui traverse la piste voisine.

« Lorsqu’un avion atterrit, il doit dégager la piste le plus tôt possible parce que le prochain avion qui s’approche n’est peut-être qu’à une trentaine de secondes derrière lui », explique Ewan Tasker, un enquêteur du BST.

Mais l’aménagement des voies de circulation entre les deux pistes est « différent de presque tous les autres grands aéroports d’Amérique du Nord », et il présente plusieurs caractéristiques de conception « peu communes ». Cette situation a créé de la confusion parmi les équipages de vol et augmenté les risques d’une collision majeure, selon le rapport.

Le BTS recommande de modifier la disposition de deux pistes afin de réduire le risque de collision entre avions. À court terme, le langage utilisé par les contrôleurs dans leurs instructions devrait être changé afin de mieux se conformer aux lignes directrices internationales.