Sargasses: aucun répit pour les Caraïbes

1099

Comme prévu, une nouvelle vague d’algues est imminente.

En janvier, nous avons partagé les prévisions l’Université du Sud de la Floride quant aux algues sargasses en 2019. La situation s’annonce similaire à l’an dernier, possiblement pire, selon les images satellites. « En décembre, les sargasses couvraient une surface de 173 km2. La moyenne de 2011 à 2017 est de 59 km2,» d’après le rapport.

« Nous savons que les sargasses seront dans la région très bientôt, » dit Hazel Oxenford, professeure d’écologie marine au centre de recherche de l’Université des West Indies en Barbade. « Puisqu’il s’agit d’un nouveau phénomène, nous ne connaissons pas encore la situation. Toutefois, il semble que la couverture augmente régulièrement, » dit-elle.

L’industrie mise en garde

Les hôtels s’y préparent. L’association des hôtels de Cancun et de Puerto Morelos ont suggéré que les 19 pays touchés tiennent un congrès afin de réunir leurs efforts pour trouver des solutions. Certains proposent l’usage de bateaux qui aspirent les sargasses et les compactent. D’autres suggèrent des mesures pour réduire la reproduction de l’algue en mer. Cependant, leur collecte en mer n’est pas recommandée puisque « leur présence au large présente des bienfaits écologiques » explique Oxenford.

L’an dernier, la province de Quintana Roo a placé des barrières de rétention marines. À Miami et à Fort Lauderdale, les villes se sont chargées de nettoyer les plages à l’aide de tracteurs, mais cela ne peut être effectué tout au long de la côte puisque certaines plages sont protégées pour la reproduction des tortues.

Christine Jimenez, la résidente française de Riviera Maya qui a lancé le site web sargassummonitoring.com, confirme que les algues atteindront Riviera Maya dans quelques jours. « La date exacte dépend des vents et des courants » explique-t-elle.