La crise MAX 8: Sunwing cloue au sol 4 avions; vols AC annulés

727

Sunwing est la première compagnie aérienne canadienne à clouer au sol sa flotte de 4 avions Boeing 737 MAX 8. La décision n’a pas été prise pour des raisons de sécurité, dit la compagnie, mais plutôt pour des « raisons commerciales évolutives », ce qui désigne sans doute l’apaisement de l’anxiété des passagers.

Malgré la pression, Transport Canada et l’autorité de l’aviation fédérale aux États-Unis ont affirmé qu’ils ne suspendent pas l’opération des Boeing 787 Max 8, malgré les appels internationaux de le faire.

La pression s’est intensifiée, hier, lorsque tous les vols opérés par des 737 MAX ont été suspendus dans l’Union Européenne par l’autorité de la sécurité de l’aviation. C’est le plus gros recul pour le manufacturier américain depuis l’écrasement en Éthiopie qui a tué 157 personnes. Au total, plus de 45 pays ont banni temporairement les MAX 8s.

Le Canada suivra-t-il? Open Jaw a posé la question à Robert Kokonis, analyste de l’aviation, qui croit que le Canada prendra une telle décision « seulement si la FAA émet une directive quant à la navigabilité ». Le ministre des transports Marc Garneau adressera la situation lors d’une conférence de presse à 11h ce matin.

La crise a déjà eu un impact significatif sur les compagnies aériennes canadiennes, par les vols annulés et les craintes de ses passagers face au modèle d’avion.   

Deux vols vers l’Angleterre à bord de Boeing 737 MAX 8 ont été annulés aujourd’hui. Les vols vers Londres à partir d’Halifax et St-Johns ont été effacés de l’horaire puisque les MAX 8 sont bannis dans l’espace aérienne du Royaume-Uni. Dans un communiqué, AC dit oeuvrer à modifier les réservations des client atteints le plus rapidement possible à travers Montréal, Toronto et Ottawa. Les clients peuvent modifier leur vol sans frais.

Du côté de Sunwing, la compagnie dit qu’elle tente de minimiser l’impact de sa décision de clouer au sol 4 avions MAX 8.

« Nous sommes en train de réviser notre horaire de vols afin de pallier au retrait temporaire des appareils MAX, et nous remercions la patience de nos partenaires agents de voyages et clients en attendant que nous puissions leur communiquer ces mises à jour. Nous nous efforcerons de minimiser l’impact de ces changements à l’horaire, ce qui, à notre avis, est réalisable étant donné que le MAX 8 représente moins de 10 % de notre flotte, » affirme Sunwing par communiqué.

Boeing, le plus gros manufacturier d’avions du monde, dit faire « entièrement confiance » aux 737 MAX. Les parts de la compagnie ont chuté de 6,1% mardi, totalisant une perte de 11,15% depuis l’écrasement, la chute la plus abrupte pour la part depuis juillet 2009. La valeur marchande de la chute représente 26,65 milliards de dollars américains.

La situation complique également les relations entre les lignes aériennes et les groupes d’employés.

Les agents de bord et les équipes au sol d’American Airlines et de Southwest Airlines ont demandé aux compagnies de retirer leurs avions MAX 8 de la circulation suite aux retraits dans 45 pays.