Nicolas Landry finalement condamné à 6 mois de prison pour fraude

754

Nicolas Laundry, 43 ans, se retrouve finalement pour 6 mois derrière les barreaux. Accusé d’avoir menti à son ancien employeur à qui il devrait 42 000 $ depuis 2014.

Placé en arrêt maladie pour dépression depuis 2009, il prétendait ne rien faire de ses journées. Il aurait au contraire travaillé activement dans l’agence de voyage de son ex-conjointe, et même entrepris de 2009 à 2014 de nombreux voyages professionnels, en Europe, au Mexique, en Jamaïque ou à Dubaï. En parallèle il touchait son plein salaire à Sureté Québec.

Il espérait encore s’en sortir avec des travaux communautaires, voilà qu’il écope finalement de 6 mois de prison. Toutefois, le juge a décidé de lui épargner la dette de 42 000 $ qu’il avait contracté envers son ancien employeur, estimant que Nicolas Landry ne serait de toute façon pas capable de s’en acquitter.

Il reste qu’il peut faire une croix sur sa carrière tant dans la police que dans le monde du voyage.