Redéveloppement de Grand Lucayan et de Freeport par Royal Caribbean

827

Les Bahamas lancent une nouvelle tentative de populariser Freeport et Grand Bahama, à l’aide de Royal Caribbean.

Pendant des décennies, les Bahamas ont tenté de promouvoir l’île de Grand Bahama et le port de croisière Freeport comme destination touristique de choix. De nouveaux efforts seront déployés à l’aide de Royal Caribbean.

Travel Weekly rapporte qu’un partenariat entre RCCL et le groupe mexicain ITM a fait l’achat du plus grand complexe hôtelier sur Grand Bahama et qu’un redéveloppement de l’hôtel et qu’un agrandissement des installations de croisières à Freeport sont prévus.

À l’occasion d’une cérémonie, Lucayan Renewal Holdings du gouvernement a signé une lettre d’intention avec Royal Caribbean et le groupe IMT pour la vente du Grand Lucayan Resort.

Le partenariat vise à développer le Grand Lucayan Resort pour en faire une « destination de calibre mondial centré sur l’amusement aquatique familial, avec des options de restaurants, des jeux, de divertissement, ainsi que des installations hôtelières cinq étoiles, » affirme le bureau du Premier ministre de Grand Bahama par communiqué.

La proposition comprend également la construction de nouveaux postes d’amarrage, doublant potentiellement la capacité du port. Par l’entremise d’un communiqué, Grand Bahama dit que le projet pourrait amener 2 millions de passagers supplémentaires annuellement. Carnival Corp a une entente pour le développement d’une autre destination sur Grand Bahama.

Dans le communiqué, le DG de Royal Caribbean Michael Bayley dit que le redéveloppement de l’hôtel Grand Lucayan peut potentiellement augmenter le tourisme sur Grand Bahama.

« Royal Caribbean est dévoué au travail de proximité avec les partenaires locaux pour créer une expérience transformative pour les visiteurs. Nous remercions nos partenaires chez ITM et le gouvernement des Bahamas pour leur appui et leur collaboration tandis que nous travaillons vers cette opportunité excitante, » dit Bayley.

Les projets du groupe IMT comprennent le Costa Maya au Mexique, et à Roatan au Honduras.

Le gouvernement dit que le prix de vente du Grand Lucayan était de 65 millions, le même montant qui a été versé l’an dernier pour l’acquisition de celui-ci par Lucayan Renewal Holdings. La propriété avait été sévèrement endommagée par l’ouragan Matthew en 2016, laissant plus de la moitié de l’hôtel fermé.

Source: Travel Weekly