Célébration de la Journée de l’agent de voyages à Québec

320

La célébration annuelle de la Journée de l’agent de voyages de l’ACTA s’est tenu dans la Ville de Québec cette année, à l’Auberge Saint-Antoine. Les invités ont eu droit à une réception dans un décor enchanteur, suivi d’un repas ponctué de présentations et de tirages.

Openjaw Québec s’est entretenu avec la présidente de l’ACTA, Wendy Paradis, qui s’est dit ravie de célébrer la Journée de l’agents de voyages avec l’équipe de Québec. « Nous sommes fiers de représenter les agences de voyages au niveau du développement professionnel et des revendications, puis nous travaillons avec une équipe incroyable de leaders d’agences à travers le pays afin de forger l’avenir de l’industrie, » affirme Mme. Paradis.

Depuis plus de 40 ans, l’ACTA agit en tant que groupe de défense auprès des  gouvernements fédéraux et provinciaux afin de minimiser les contraintes aux affaires des agences de voyages. Cette année, l’ACTA occupe un rôle privilégié au sein des discussions entourant la nouvelle Charte des voyageurs: « nous travaillons du point de vue des agents pour assurer que nos voix soient entendues, ainsi que celles de nos clients et de nos partenaires transporteurs, » explique Wendy Paradis. « Une industrie du voyage sain, au Canada, est avantageuse pour le client. Lorsqu’il y a moins de contraintes injustes sur les agents de voyages et les transporteurs aériens, le voyageur y gagne. Nous observons les réussites des chartes qui existent en Europe et aux États-Unis, où des chartes similaires existent déjà, afin d’en recréer les points forts. »

Openjaw a appris que L’ACTA s’est doté d’un lobbyiste à temps plein cette année qui oeuvrera à défendre les intérêts des agents de voyages partout au pays.

Manon Martel, directrice régionale du service aux membres au Québec, s’est assurée de démontrer les mesures concrètes qui sont prises présentement afin d’effacer les difficultés auxquelles les agents font face. Cette année, la limitation des rabais amis et famille, des taxes et frais de services et la prévention de la fraude sont prioritaires.

Au niveau du la formation continue, des nouveaux podcasts sont maintenant disponibles en plus des webinaires réguliers qui sont disponibles en direct, ou postérieurement via le portail en ligne des membres.

En plus du lobbying, le programme de la carte de membre de l’ACTA offre des avantages aux titulaires auprès de nombreux fournisseurs participants. L’aéroport YUL s’est ajouté à la liste des fournisseurs participants récemment, où l’on retrouve aussi lignes aériennes, voyagistes et hôtels, par exemple, Air Canada, Enterprise Holdings, Park’n fly et Plaza Premium Lounge. La liste complète des rabais disponibles aux membres se trouve sur le site web de l’ACTA.

Justin Bordeleau de l’agence Voyages Arc-en-ciel, à Trois-Rivières, était également de la partie mercredi soir. Justin a choisi récemment de s’impliquer sur le conseil des membres de l’ACTA pour essayer de pousser certaines revendications, dont la protection de la rémunération des détaillants. « J’aimerais aussi aider à ce que soit mieux définie la certification d’agents de voyages dans le but d’assurer un certain niveau de qualité de service et garantir le professionnalisme. »

Le prochain rendez-vous ACTA au Québec est la soirée réseautage au Musée Grévin, à Montréal, le 4 septembre 2019.