Un atterrissage d’urgence à Moscou fait au moins 41 morts

590
Le Soukhoi Superjet-100 en feu. Photo: COMITÉ D’ENQUÊTE RUSSE / HO / AFP

Un avion prend feu lors d’un atterrissage forcé à Moscou, à l’aéroport Moscou-Cheremetievo, dimanche le 5 mai. L’avion, un Soukhoï Superjet 100, de la compagnie Russe Aeroflot transportait 78 passagers. Au moins 41 personnes ont été déclarées mortes.

« Actuellement, six blessés sont hospitalisés. Deux blessés graves sont en réanimation », a déclaré la ministre de la Santé, Veronika Skvortsova aux journalistes. Elle a ajouté que 14 personnes ont eu besoin d’une aide médicale.

Une porte-parole du Comité d’enquête (l’organisme responsable des grandes investigations en Russie), Elena Markovskaïa, a ensuite confirmé aux journalistes que le bilan était monté à 41 morts.

Cours des événements :

À 18h02, heure locale, le vol SU-1492 à direction de Mourmansk, une région du Nord de la Russie, a décollé avec 78 passagers et membres de l’équipage à bord. Peu après le décollage, l’avion a rapidement fait demi-tour afin d’effectuer un atterrissage forcé. Les raisons restent obscures à savoir si l’avion a commencé a prendre feu pendant le vol ou à l’atterrissage seulement. Les vidéos publiées montrent tout de même l’avion atterrissant difficilement sur le tarmac, pour enfin s’enflammer en touchant le sol.

Une évacuation d’urgence a été faite et des vidéos amateurs ont montré les passagers en train de courir afin de s’éloigner du tarmac alors que l’avion était en feu.

Un passager aurait témoigné que l’avion a été frappé par la foudre au vol mais rien n’a été confirmé par des sources sûres.

« Le vol SU-1492 a décollé comme prévu à 18H02 (heure locale). Après le décollage, l’équipage a rapporté une anomalie et pris la décision de revenir à l’aéroport de départ », a indiqué l’aéroport dans un communiqué.

« À 18H30, l’appareil a effectué un atterrissage d’urgence, après quoi le feu s’est déclaré », poursuit le communiqué.

Le bilan initial état de 13 morts mais les images de l’accident laissaient croire que le nombre de morts allait être beaucoup plus élevé.

Une enquête a été ouverte afin de connaitre les raisons de cet accident.