Série FITCuba 2019 : L’inauguration

232
Entre les discours, les participants ont eu droit à des spectacles de danse traditionnelle cubaine.

L’inauguration de la 39ème édition de FITCuba s’est tenue mardi matin au Palais des congrès de la Havane. La ministre du Tourisme de l’Espagne s’est jointe au ministre du Tourisme de Cuba afin de lancer la conférence qui se poursuit jusqu’à samedi.

Les participants dans l’amphithéâtre du palais des congrès de la Havane.

L’inauguration officielle de la feria internationale du tourisme de Cuba s’est tenue au Palais des congrès de la Havane mardi matin. La programmation de FITCuba 2019 est principalement axée sur la ville de la Havane qui célèbre le 500ème anniversaire de sa fondation cette année. Pour marquer l’occasion, l’Espagne, avec qui Cuba partage cinq siècles d’histoire, a été choisi comme pays hôte de la feria touristique. Le ministre du tourisme de Cuba, Manuel Marrero Cruz, et la ministre du Tourisme de l’Espagne, Maria Reyes, ont livré des discours percutants devant de nombreux dignitaires ainsi qu’une délégation de 198 journalistes provenant de 34 pays, afin d’affirmer leurs plans de poursuivre vigoureusement leur collaboration sur le plan touristique et économique.

Les discours d’inauguration ont débuté par celui du président de l’assemblée du pouvoir populaire de la Havane, M. Reinaldo García Zapata, qui a relayé l’ampleur des travaux préparatoires qui ont été mis en branle et qui sont prévus afin de redorer la Havane pour son 500ème anniversaire, le 16 novembre 2019. Le Capitole, les musées et même les rues ont étés mis à neuf afin que la Havane retrouve sa splendeur d’autrefois.

Discours de la Ministre Reyes.

Ensuite, la ministre du Tourisme de l’Espagne, Mme. Reyes a ouvert son discours fougueux en partageant sa vision personnelle de La Havane : « Habana est une humeur que l’on ressent. » a-t-elle dit.

Depuis longtemps, Cuba et l’Espagne partagent leur expérience et leurs connaissances en matière de tourisme. En préparation pour le futur et pour devenir les leaders mondiaux, l’Espagne développe un modèle d’affaires touristique qui sera durable et profitable. Le ministère du tourisme espagnol tente de créer une législation responsable qui assurera de bons emplois, décents et bien rémunérés. Le ralentissement des changements climatiques est également une priorité pour le gouvernement espagnol, selon la ministre.

Barceló, Meliá et Iberostar sont des groupes hôteliers espagnols forts présents à Cuba. Au nom de ceux-ci, la ministre Reyes a expliqué qu’à travers leurs opérations à Cuba, ils souhaitent devenir les instigateurs du changement. Réunies, ces chaines hôtelières ont 375 millions de dollars d’investissements prévus pour l’île caribéenne.

La transformation numérique fait partie des facteurs qui mettent en confiance les investisseurs espagnols. L’internet haute vitesse, essentielle pour demeurer un produit touristique compétitif, est disponible aux hôtels en bord de mer depuis l’an dernier, et sera bientôt disponible partout à la Havane.

Arianne Deschênes (gauche), journaliste Openjaw Québec, et l’honorable Maria Reyes (droite), ministre du Tourisme de l’Espagne.

La ministre Reyes a été la première de la journée à adresser la persécution américaine sur Cuba avec des remarques qui ont évoqué l’émotion et les applaudissements :

« L’Espagne souhaite mener la résistance contre la persécution Helms-Burton de 1996 contre Cuba. Nous sommes ici aujourd’hui pour défendre les intérêts des compagnies espagnoles à Cuba, mais aussi pour épauler le peuple cubain. Vous pouvez compter sur le support de l’Espagne face à ces mesures injustes et arbitraires. »

À son tour, le ministre du Tourisme de Cuba, Manuel Marrero Cruz, a ouvert son discours en proclamant que le 500ème anniversaire de la Havane sera célébré non seulement le 16 novembre 2019, mais à chaque jour de l’année. Il a remercié toutes les nations des Caraïbes qui ont montré leur support à Cuba face au conflit avec les États-Unis. Il a également tenu à remercier Iberia qui transporte les voyageurs sur Cuba depuis maintenant 70 ans.

Discours du Ministre Cruz.

Le ministre Cruz a dressé le plan des développements prévus dans les secteurs des croisières, de l’aérien et hôtelier. Le pays souhaite atteindre les 5 millions de visiteurs cette année. Les détails du plan de développement vous seront présentés dans un prochain article de cette série FITCuba 2019. Tout comme la ministre Reyes, le ministre Cruz propose que le développement touristique à venir soit effectué de manière durable et responsable.

À propos de la persécution américaine, le ministre Cruz a affirmé que les mesures prises par les États-Unis qui affectent les autres pays sont illégales et non applicables à Cuba. De plus, Cuba offre du support légal à quelconque pays souhaitant s’y opposer, à travers l’accord d’échange de Cuba de 2017. « La solidarité et la paix sont possibles à travers le tourisme. Nous y arriverons. Un monde meilleur est possible! » lança le ministre Cruz.

Cruz a saisi l’occasion pour présenter le nouveau vice-ministre du tourisme de Cuba, M. Juan Carlos Marsán. Récemment nommé au poste de vice-ministre, M. Marsán possède plus de 25 ans d’expérience dans l’industrie du tourisme, notamment en tant que vice-président des hôtels Gaviota.