L’IATA exigera d’avoir les coordonnées complets des passagers

683
Photo: Lagutkin Alexey / Shutterstock.com

À partir du 1er juin, l’IATA exigera des conseillers qu’ils entrent les coordonnées du passager (numéro de téléphone mobile et/ou adresse électronique) lorsqu’ils réservent des billets d’avion. L’IATA indique que cette règle est mise en œuvre afin d’aider à alerter les passagers en cas de retards ou d’annulation de vols, d’après le Travel Market Report.

Toutes les informations du contact doivent être obtenues conformément à la réglementation sur la protection des données, ce qui signifie que les conseillers devront demander spécifiquement aux passagers l’autorisation de transmettre les coordonnées du contact à la compagnie aérienne.

Si le passager refuse, un conseiller devra indiquer que le passager a refusé et l’informer qu’il ne recevra peut-être pas de renseignements de la compagnie aérienne concernant l’annulation du vol ou les changements d’horaire s’il y a lieu, y compris les retards de départs. La règle signifie que les conseillers devront franchir une étape supplémentaire lorsqu’ils s’occupent des réservations.

Selon un porte-parole de l’IATA qui s’est entretenu avec Travel Market Report, cette nouvelle réglementation est dans les livres de l’IATA depuis 2014, mais est maintenant passée d’une recommandation à une obligation. Dans la résolution, l’IATA déclare qu’aucune des informations obtenues ne sera utilisée à des fins de marketing ou de vente, et qu’elles ne seront utilisées que pour les notifications opérationnelles telles que les annulations de vols et les changements de programme.

Les compagnies aériennes individuelles, et non l’IATA, ne seront pas responsables de la vérification de la conformité.

Les conseillers peuvent lire la règle complète (Résolution 830d) ici.