Antigua-et-Barbuda vise à doubler les arrivées en croisière avec RCI

703

Antigua-et-Barbuda a signé un accord de 10 ans avec Royal Caribbean International, qui permettra d’augmenter le nombre de croisiéristes visitant les ports des îles et de développer les installations, rapporte le média Antigua Observer.

L’entente comprend une stratégie visant à doubler le nombre de passagers, qui passera à 500 000 par année d’ici cinq ans. L’augmentation devrait commencer chaque année à l’achèvement du cinquième poste d’amarrage du Royal Caribbean.

Antigua explorera également plusieurs endroits afin d’établir, d’investir et de développer des expériences pour améliorer l’offre des destinations, ainsi que d’augmenter la taxe d’entrée à compter de 2019. Une fois le cinquième poste d’amarrage terminé, Royal Caribbean programmera ses navires de la classe Oasis pour faire régulièrement escale à Antigua. Les navires de la classe Oasis transportent environ 6 000 passagers et 2 100 membres d’équipage, ce qui fait des navires de la classe Oasis les plus grands au monde.

Le ministre du Tourisme, de l’Investissement et du Développement économique, Charles Fernandez, a déclaré que l’industrie des croisières reste une partie intégrante du produit touristique d’Antigua et qu’avec les perspectives positives actuelles, elle offrira des opportunités et des emplois indispensables pour les habitants d’Antigua-et-Barbuda.

Le gouvernement a investi jusqu’à présent plus de 110 $ millions de dollars américains dans les infrastructures de croisières à Saint John. Le prochain investissement fait par Global Port Holdings Limited et Royal Caribbean Cruise Limited fera monter l’investissement total à environ 200$ millions US, d’après le communiqué officiel.