Déjà la fin des croisières pour les Américains à Cuba !

706

C’est aujourd’hui que les nouvelles règles américaines pour les voyages à Cuba ont été dévoilées et ces dernières correspondent aux pires craintes de l’industrie : désormais les croisières et certains voyages éducatifs ne seront plus autorisés.

Ces nouvelles restrictions sévères sous l’administration Trump prennent effet à minuit, mais le gouvernement a dit qu’il autorisera toute personne qui a déjà payé pour un voyage d’effectuer son séjour.

Le Secrétaire du Trésor américain, Steven Mnuchin, a déclaré que les restrictions visaient à priver le gouvernement cubain d’une source de revenus vitale parce que le pays communiste continue « à jouer un rôle déstabilisant dans l’hémisphère occidental, en faisant partie de la ‘’troïka de la tyrannie’’ avec le Nicaragua et le Venezuela. »

« Nous obtenons beaucoup d’appels de clients confus » s’est confié un agent vétéran au Cruise week. « Nous avons été informés par les lignes de croisières que nous ne pouvons plus prendre de nouvelles réservations en direction de Cuba ».

L’Association des conseillers de voyage des États-Unis ASTA, qui s’insurge de cette nouvelle, a juré qu’elle continuera de plaider pour la liberté de voyage à Cuba et attendre avec impatience le jour où cela deviendra réalité.

Plus de 150 000 Américains ont pris un bateau de croisière à Cuba jusqu’ici cette année. Les croisières entre les États-Unis et Cuba ont débuté en mai 2016, « dans le cadre de la politique d’ouverture envers l’île initiée par le président Barack Obama » nous rappelle La Presse. « Les croisières sont devenues la forme la plus populaire de voyages d’agrément à Cuba pour les Américains, attirant 142 721 personnes au cours des quatre premiers mois de l’année, soit une augmentation de plus de 300 % par rapport à la même période l’an dernier. »