Une Québécoise devient la première capitaine d’un grand navire de croisière !

492

Hier, le fondateur du groupe Virgin, Richard Branson, et le président de la direction de Virgin voyages, Tom McAlpin, ont visité Toronto afin d’annoncer fièrement la venue dans leur équipe de la Québécoise Wendy Williams, nouvelle capitaine du Scarlet Lady, premier navire signé Virgin voyages.

Annonce qui mérite d’être soulignée haut et fort, sachant qu’au moment où la capitaine Williams prendra la barre du navire au printemps 2020, elle deviendra la première femme canadienne à être capitaine d’un navire pour une grande marque de croisière.

Un rêve devenu réalité

Originaire de la ville côtière de Sept-Îles, au Québec, la capitaine Williams réside maintenant dans sa ferme de loisirs sur l’île de Vancouver. Elle détient plus de 28 ans d’expérience sur les navires en mer, y compris plus d’une décennie en tant que matelot de pont dans la pêche commerciale au large de la côte Ouest, en plus d’avoir occupé des fonctions de capitaine de ferry. Bien qu’elle ait passé plus de 15 ans à travailler sur le pont des méga-navires de croisière, ce nouveau rôle que lui a attribué Virgin voyages représente sa première expérience à la tête d’un grand navire de croisière.

McAlpin fait mention de la manière exceptionnelle dont la capitaine approche la mer, ce qui a fait d’elle la parfaite candidate. « J’ai de l’eau salée dans mes veines et rien ne m’apporte plus de joie que d’être en mer, nous confie Williams. C’est un rêve devenu réalité de travailler avec Virgin voyages, une entreprise qui se concentre sur la création d’une expérience incroyable non seulement pour nos passagers, mais également pour notre équipage, tout en prenant des mesures pour minimiser notre empreinte environnementale sur les océans. »

Mentionnons que Virgin a été la première grande ligne de croisière à acheter Climeon Ocean, un système d’énergie propre conçue pour ses navires. Ce système innovant génère de l’énergie en utilisant la chaleur des moteurs de navire pour réduire les émissions de dioxyde de carbone.

Une compagnie soucieuse d’équité entre les sexes

Par ailleurs, l’année dernière, Virgin voyages a annoncé son programme Scarlet Squad, une initiative dédiée à combler l’écart entre les sexes dans les rôles de leadership dans l’industrie maritime, où les femmes représentent moins de 3% de la main-d’œuvre. Le programme vise à recruter, soutenir et encadrer le talent des femmes à bord des navires, et d’accroître les possibilités de rôles de leadership dans les postes de gestion marine, technique et hôtelière à bord.

Alors que Virgin voyages est encore dans les premiers stades de l’assemblage de l’équipage pour le Scarlet Lady, la société a déjà recruté près d’une douzaine d’autres officiers féminins en plus du capitaine Williams, y compris Jill Anderson comme directrice d’hôtel, Christin Wenge comme chef de la sécurité et Lindsay Kerber, du côté de l’environnement.

À bord du Scarlet Lady, les clients seront en mesure d’explorer plus longtemps les destinations idylliques proposées grâce à des heures prolongées au port et avec un départ de nuit pour tous les voyages. En plus du look et des commodités exceptionnelles ainsi que du choix de destinations attrayantes que promet le Scarlet Lady, félicitons les initiatives sociales et environnementales de Virgin Voyages qui percera en force le marché de la croisière dès le printemps 2020.