Air Transat : la perte augmente

587

On apprend aujourd’hui que la société québécoise Transat termine l’hiver avec une perte beaucoup plus élevée que l’année dernière. Il s’agit d’une perte nette ajustée de 6,3 millions au deuxième trimestre de 2019, comparativement à une perte de 456 000 $ l’an dernier.

Plus précisément, la société a affiché des revenus de 897,4 millions pour le trimestre, en hausse de 3,5% par rapport à 2018. En revanche, les opérations ont généré un bénéfice d’exploitation ajusté de seulement 3 millions, comparativement à 12,1 millions en 2018, ce qui équivaut à une diminution de 9,1 millions.

Transat impute cette baisse principalement à l’augmentation des prix du carburant, combinée à l’affaiblissement du dollar canadien par rapport au dollar américain et aux coûts supplémentaires encourus pour la transition et l’optimisation de sa flotte.

« Le deuxième trimestre est similaire au premier en termes de résultats. Nous avons subi une augmentation comparable de nos coûts résultant des prix du carburant et des taux de change ainsi que de la transition de la flotte », a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat.

En ce qui concerne sa vente potentielle, Transat confirme que la période d’exclusivité pour l’offre d’Air Canada prendra fin le 26 juin. En attendant, la société québécoise continue de se concentrer sur la réalisation des améliorations énoncées dans son plan stratégique. « Nous restons confiants quant à la réalisation de ces initiatives si la transaction n’a pas lieu », affirme le président.

L’homme mentionne également avoir « pris note » du communiqué de presse publié par le groupe Mach Inc. le 4 juin concernant son intérêt pour privatiser Transat. Néanmoins, la société n’a reçu à ce jour aucune proposition formelle.

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/transat-a-t-inc-resultats-du-deuxieme-trimestre-de-2019-877465566.html