La vente d’Air Transat sera scrutée à la loupe par Ottawa

673

Dans le cadre de la récente proposition d’acquisition de Transat par Air Canada, Marc Garneau, notre ministre des Transports, a déterminé que la transaction soulevait des questions d’intérêt public en matière de transports nationaux et souhaite évaluer les répercussions sur la concurrence.

Par conséquent, Ottawa mènera, pour les huit prochains mois, une évaluation poussée de la transaction au regard de l’intérêt public avec la participation du Commissaire de la concurrence. 

Une analyse des avantages économiques ainsi que des défis occasionnés par la transaction proposée sera également effectuée. Il est prévu que les consultations débutent le 4 novembre 2019.

Selon la Loi sur les transports au Canada, Transports Canada dispose de 150 jours pour mener cette évaluation des questions d’intérêt public. Toutefois, le ministre a le pouvoir d’accorder un délai plus long au besoin et, donc, vu l’étendue et la portée de la transaction, 100 jours supplémentaires ont été accordés.

Le Ministère dispose donc maintenant de 250 jours, c’est-à-dire d’un délai s’étendant jusqu’au 2 mai 2020, pour mener l’évaluation des questions d’intérêt public et en faire rapport au ministre, incluant ses recommandations. 

Rappelons que si la transaction est approuvée, elle « aura pour effet de créer un véritable mastodonte dans l’industrie du voyage. Air Canada se retrouverait à détenir 64 % du marché vers l’Europe et 46 % du marché vers les Caraïbes. » explique TVA Nouvelles.