INSOLITE: Un cheval miniature à bord d’un vol d’American Airlines

200


À l’embarquement, vous vous dirigez vers votre siège et vous vous rendez compte que votre voisin de gauche est un animal. Pas un chien ni un chat, mais bien un cheval miniature! Improbable, vous pensez ? Pourtant, le 30 aout dernier, c’est à peu près ce qu’ont vécu les passagers du vol d’American Airlines entre Chicago et Omaha, dans le Nebraska.

Ce cheval miniature, du nom de Flirty, est en fait un animal d’assistance pour sa maîtresse, Abrea Hensley, prise avec une variété de troubles psychiatriques, dont des crises d’anxiété sévères. La dame compte donc sur Flirty pour l’alerter lors d’un éventuel début de crise, pour la calmer et lui rappeler de prendre ses médicaments, peut-on lire sur le HuffPost France.

« Flirty m’a rendu mon indépendance. Avant de l’avoir, je ne pouvais même pas faire des tâches simples », explique Madame Hensley.

« Ce cheval miniature était un animal de service dressé, qu’American Airlines accepte à son bord après une évaluation au cas par cas », a déclaré un porte-parole de la compagnie aérienne à The Independent.

En général, lorsqu’il est question d’animal d’assistance, on pense davantage aux chiens et aux chats pour lesquels on s’étonne moins de voir accompagner leur maitre dans des endroits publics. Or, il est tout à fait légal aux États-Unis de monter à bord d’un vol avec un cheval miniature, considéré également comme un animal d’assistance.

Pendant de nombreuses années, les directives sur les animaux d’assistance qui embarquaient à bord d’un avion restaient confuses et vagues, explique le Huffpost. Après que les compagnies aériennes et les passagers ont fait pression à ce sujet, le département américain des transports s’est donc penché sur le dossier, créant de nouvelles directives, ce qui a confirmé que les chevaux miniatures d’assistance étaient bel et bien acceptés dans les vols commerciaux.