Hécatombe dans le ciel aérien : après Aigle Azur, XL Airways va aussi être liquidée

561

(Tour Hebdo) Les candidats repreneurs avaient jusqu’à samedi midi pour se manifester. Dans un courrier adressé à ses salariés, Laurent Magnin explique qu’aucune offre sérieuse n’a été déposée auprès du tribunal de Bobigny. Les salariés accusent le coup.

Après Aigle Azur vendredi après-midi, XL Airways se dirige à son tour vers une liquidation. Aucun repreneur suffisamment solide ne s’est en effet manifesté avant la date-limite de dépôt de dossiers, fixée à samedi midi. « Les offres [déposées au tribunal de commerce de Bobigny, NDLR] sont trop faibles ou demandent un temps que nous n’avons plus », écrit le PDG Laurent Magnin à ses salariés, dans une lettre que Tour Hebdo s’est procurée. (Lire l’article)

À lire aussi :
La compagnie aérienne XL Airways, en redressement judiciaire, suspend ses vols
Les agences TDC dans le giron d’Air Canada?
TDC : un congrès régional pour préparer l’avènement du conseiller 3.0