7 raisons de visiter le Costa Rica

1052
Freddy Lizano, Renée Wilson, Debbie Fishwick et Rafael E Gallo

Représenté au Canada par l’agence VoX International, l’Office du tourisme du Costa Rica, appelé Institut costaricien du tourisme (ICT), a accueilli une vingtaine de représentants des médias hier (lundi 28 octobre) à l’hôtel Place d’Armes dans le Vieux-Montréal. Renée Wilson, chargée de compte pour le Québec, affirmait avoir fait valoir la destination durant le Salon international tourisme voyages et en rendez-vous ces jours-ci avec des voyagistes et agences de voyages spécialisées. C’était au tour des médias, hier, de se familiariser avec ce pays d’Amérique centrale, assurément le plus écoresponsable de la planète.

Présentation

Freddy Lizano

Freddy Lizano, responsable du marketing et de la presse internationale de l’Institut costaricien du tourisme, a d’abord fait un survol des caractéristiques de son pays: «Le Costa Rica, un pays de 5,5 millions d’habitants en Amérique centrale, est une destination idéale en toutes périodes de l’année. Il est facilement accessible du Canada par les vols d’Air Canada, de Sunwing, de Transat et de WestJet. Il est composé de sept provinces qui constituent autant de régions touristiques, entourées de deux océans.» Il a ensuite enchaîné sur les sept raisons de visiter cette destination.

À lire aussi :
Melià de retour au Costa Rica avec son complexe Sol Tamarindo
Costa Rica: premier pays sans plastique d’ici 2021
Juge menace d’interdire l’accostage de navires Carnival aux É-U

  1. Paradis de la biodiversité

«Tous les 1,8 km, sur le territoire, il y a de la nature», déclare M. Lizano. Le Costa Rica jouit d’un climat agréable à l’année, les températures oscillant entre 20 et 26 °C, constitué de 12 microclimats tropicaux, dont le principal est celui de la forêt tropicale humide. Le pays abrite environ 500 000 espèces florales et fauniques, représentant 5 % de la biodiversité mondiale.

  1. Destination durable et responsable

Le Costa Rica est le pionnier de l’écotourisme. Il a instauré un programme de certification pour le tourisme responsable (abrégée en CST en espagnol) en 1997, qui est reconnu par l’Organisation des nations unies (ONU) comme un modèle d’évaluation des pratiques touristiques visant à respecter l’environnement. En 2019, le Costa Rica compte plus de 400 entreprises touristiques (hôtels, restaurant, voyagistes réceptifs, locateurs de voitures…) qui sont accréditées CST. Il y a aussi plus de 100 plages certifiées Blue Flag, une autre certification aux critères stricts de protection de l’environnement.

Le Costa Rica est le premier pays à avoir renversé les effets de la déforestation: la forêt recouvrait 21 % du pays dans les années 1980 et elle s’est étendue à 55 % du territoire dès 2012. En outre, plus de 98 % de l’énergie du Costa Rica est produite par des sources renouvelables.

  1. Destination unique

«Montagnes, vallées, volcans, plages, grottes, forêts, lacs, sources thermales, 29 parcs nationaux, musées, culture… On a de tout!» lance M. Luzano, évoquant aussi la gastronomie locale et internationale, et les trois sites du patrimoine mondial de l’Unesco, dont le parc international La Amistad (l’amitié) chevauchant le Costa Rica et le Panama.

  1. Un peuple amical et en santé

Le style de vie sain de ce peuple heureux se traduit par l’expression «pura vida», littéralement «vie pure», qu’on entend à la fin de chaque phrase ou presque, pour signifier que tout est beau, tout va bien, la vie est belle… Des séjours valorisant le bien-être du corps et de l’esprit – spa, sources thermales, bains de forêt… – encouragent les visiteurs à se reposer, à recharger leurs batteries et à reconnecter avec l’essentiel: la nature, les autres et soi-même. Là est le message de la nouvelle campagne promotionnelle du Costa Rica sur les essentiels de la vie: Only the Essentials (Uniquement les essentiels).

  1. L’aventure est partout

    Rafael E Gallo

Il y a tant à faire au Costa Rica: descente de rivières en rafting, kayak, plongée sous-marine, pêche sportive, surf, observation de la nature (oiseaux, baleines…), vélo de montagne, etc. Rafael Gallo, président de l’entreprise Rios tropicales qui accueille les touristes depuis 35 ans, était présent pour discuter de ses produits (www.riostropicales.com).

  1. Un pays paisible et éduqué

«Nous n’avons pas d’armée depuis 1949, parce que le gouvernement a préféré consacrer ce budget à l’éducation», précise Freddy Lizano. Il est également fier de son pays qui vient de remporter le prix Champions de la Terre 2019, dans la catégorie leadership en matière de politiques, attribué par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), en septembre dernier.

Chef de file mondial de la durabilité, le Costa Rica s’est donné comme objectif de réduire à zéro les émissions de gaz à effet de serre, en particulier du CO2, de son économie d’ici 2050, conformément à l’Accord de Paris sur le climat et aux objectifs de développement durable de l’ONU. Il mettra ainsi un terme à la pollution, grâce à ses mesures de transports en commun propres, à une agriculture durable et à d’autres initiatives qui se reflètent dans l’offre touristique.

C’est un atout de taille pour les professionnels de l’industrie du voyage qui voient de plus en plus de touristes désirant réduire leur empreinte de carbone tout en voulant visiter des lieux où la nature est préservée. Le Costa Rica, qui a accueilli plus de 3 millions de visiteurs l’année dernière, est un pays tout indiqué pour ce type de tourisme responsable.

  1. Une destination facilement accessible

Petit pays au grand cœur, le Costa Rica se parcourt facilement par soi-même, en louant une voiture, en transport privé ou en transport en commun. Il est également accessible pour les personnes vivant avec un handicap physique, auditif ou visuel. Par exemple, il y a des tyroliennes adaptées pour ces visiteurs qui peuvent ainsi découvrir cette expérience excitante dont ils parleront de façon inoubliable à leur retour.

L’hôtel Six Senses Papagayo

Freddy Lizano a terminé sa présentation par les nouveautés à venir: l’hôtel Six Senses Papagayo et le centre de congrès Hyatt, les retraites de bien-être, les bains de forêt, les tours guidées de plantation d’ananas et de cacao biologiques… et bien d’autres!

Pour plus d’information: www.visitcostarica.com/fr