La France présente son « tourisme de savoir-faire » aux médias québécois

565

Le voyageur d’aujourd’hui veut pousser les portes, s’infiltrer en coulisses. Il ne veut plus seulement comprendre le comment du pourquoi, il veut le voir! La France a reniflé cette tendance depuis un moment déjà, et elle présentait hier aux médias québécois de l’industrie son nouveau concept : le tourisme de savoir-faire d’excellence.

C’est en compagnie d’une dizaine de partenaires venus de l’Hexagone qu’Atout France de Montréal avait donné rendez-vous, hier soir (5 novembre) à l’Agora de la danse de la métropole, à une quarantaine de journalistes, reporters, photographes et blogueurs du voyage. Car il ne fallait pas seulement nous envoyer un communiqué : il fallait bien nous le faire voir…

À lire aussi :
France : six établissements rejoignent le club des palaces
Air France accueille son 1er Airbus A350
Air France va planter des arbres pour compenser des émissions de CO2

Une grande machine en marche

Ce que la France a fait, ce n’est pas uniquement sensibiliser ses artisans et acteurs du tourisme en sol français au nouveau filon qu’ouvrir leur cour arrière aux visiteurs, ce peut être vraiment très intéressant. Grande expérimentée du tourisme et hôtesse de millions de visiteurs par année, la France a plutôt donné un grand coup et mis en place toute une organisation.

Le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a passé un coup de fil au Ministère de la Culture, et de constats en calculs, l’association nationale de la visite d’entreprise, ou Entreprises et Découverte, est née.

Mélanie Paul-Hus

« En France, le tourisme de savoir-faire, qu’on appelle aussi tourisme d’apprentissage, s’affirme et séduit de plus en plus. Et nous devons capter ce message, notamment parce que 50 % de nos visiteurs ont déjà visité la France dans le passé. En tant que destination d’accueil, nous nous devons de renouveler l’intérêt en proposant de nouvelles expériences » a expliqué Mélanie Paul-Hus, directrice d’Atout France au Canada.

Selon les données de l’association, en 2018 seulement, 15 millions de visiteurs ont poussé les portes de 2 000 entreprises du réseau Entreprises et Découverte. Ce réseau réuni, du moins pour l’instant, 100 sites proposant « les plus belles visites d’entreprise » au pays.

« Le tourisme de savoir-faire est un thème intéressant et prometteur car il peut s’offrir et se pratiquer partout. De plus, il s’inscrit parfaitement dans le tourisme durable, porté sur l’humain. Aussi, visiter une entreprise locale, c’est découvrir une destination de l’intérieur et ainsi mieux la comprendre, a ajouté Madame Paul-Hus. Les tours opérateurs ne programment pas beaucoup ce type de voyages-expériences. Nous comptons les sensibiliser, tout comme nous l’avons fait avec nos artisans et producteurs locaux. »

Les partenaires français présents à cette rencontre sont les suivants : Tourisme Auvergne Rhône-Alpes, Tourisme Pays de la Loire, Tourisme La Baule-Presqu’île de Guérande, Tourisme Bretagne, Tourisme des Menuires, Tourisme Val d’Isère, Tours Val Thorens.

Poursuivez votre apprentissage du savoir-faire français ici : www.entrepriseetdecouverte.fr

Remerciements aux partenaires d’ici

Atout France a profité de cette rencontre d’hier pour remercier ses partenaires du Québec, à commencer par Les Guides de voyage Ulysse, pour la récente sortie du nouveau livre Fabuleuse France.

Comme il n’y a pas d’accès à la France sans un transporteur aérien, Air Canada a été remercié pour son importante desserte : six destinations en France (Paris et Lyon toute l’année, Bordeaux, Marseille et Nice en saison, et, à partir de 2020, Toulouse, toute l’année).