Sunwing construira un siège social québécois flambant neuf à Laval

1041
Marc Demers, maire de Laval; Sandra El-Helou, Ville de Laval; Mark Williams, Sunwing Airlines; Dario Montoni, Groupe Montoni; Colin Hunter, Sunwing; Sam Char, Sunwing; David Paulozza, Groupe Montoni et Danny Todaro, Groupe Montoni.

Était-ce arrangé avec le gars des vues ? C’est sur fond sonore de marteau-piqueur (!) qu’une soixantaine de personnes de l’industrie se sont attroupées, sous un immense tempo monté sur un chantier, à l’angle de l’autoroute 15 et du Boulevard du Souvenir à Laval, vendredi dernier (15 novembre), pour tendre l’oreille à Sunwing qui souhaitait annoncer que c’est là, qu’un siège social québécois tout neuf sera construit au cours des prochains mois.

Sam Char, vice-président exécutif du Groupe de Voyage Sunwing

« Je travaille sur ce projet depuis plus de deux ans. Enfin ! Nous avons le terrain, le constructeur, le plan, la ville de Laval à nos côtés, le chèque, qui frôle les 12 millions $, et une date d’inauguration, soit l’été 2020 » a annoncé Sam Char, vice-président exécutif du Groupe de Voyage Sunwing.

Sunwing a recruté la firme de construction Montoni pour pondre le plan en question et construire l’édifice qui aura trois étages – un quatrième figure déjà en option dans le plan – et une superficie de 46 000 pieds carrés. Ceux qui fréquentent Laval sont au fait que cette firme a fait beaucoup de petits dans cette grande région au nord de Montréal.

À lire aussi :
Sunwing : Stéphanie Métivier devient la nouvelle Gérante au développement des affaires
Sunwing présente son nouveau menu d’achats à bord
Sunwing reçoit deux prix Golden Deer Awards à Mazatlán, au Mexique

Cela dit, pour ceux qui ont visité les locaux actuels de Sunwing, sur Côte de Liesse, à quelques pas de l’Aéroport de Dorval, ces dernières années, ce fut quand même une surprise d’apprendre l’existence de ce projet. Car Sunwing venait à peine d’agrandir ce siège social. « Les pieds carrés que nous avions ajoutés ne répondaient déjà plus à nos besoins » a expliqué Sam Char.

C’est que Sunwing a pris du poids. Encore. Et plutôt que se mettre au régime amaigrissant ou resserrer sa ceinture, le groupe a décidé d’enfiler de nouveaux habits neufs plus grands, ajustés à sa nouvelle taille bien bedonnante.

« Tout était devenu compliqué, à l’interne, en termes d’aménagement et espaces de travail, nous a racontés Lyne Chayer, directrice générale Québec pour le groupe. Que pour organiser une réunion ou donner une séance de formation, nous devions louer une salle ailleurs que dans notre édifice et déménager tout notre monde. Même à mon arrivée chez Sunwing, le simple fait de m’attribuer un bureau avait donné lieu à tout un casse-tête ! »

« Avoir plus d’espaces permet plus de business » – Sam Char

La cartographie des locaux était devenue rocambolesque, mais l’employabilité aussi. « Notre désir de mieux accommoder nos employés est l’une des principales raisons pourquoi nous décidons, 1, de partir de Côte de Liesse, 2, de nous installer à cet endroit précis, à Laval. Nous voulons offrir un environnement idéal pour nos employés, et cela passe notamment par des transports en commun accommodants et des commerces de proximité pour des besoins quotidiens de base comme se nourrir et avoir une vie sociale non loin du lieu de travail. De plus, nous voulons être là où se trouve un bassin important de travailleurs potentiels. Et Laval nous offre tout ça » a précisé Sam Char.

« Nous avons institué une entente avec le Service de Transport de la Ville de Laval qui prévoit qu’un service de navette gratuite sera mis en place pour voyager exclusivement nos employés du métro Montmorency à nos locaux, et inversement » a ajouté Madame Chayer.

Un édifice à usages multiples

Le siège social en devenir abritera l’administration, le service à la clientèle, les ventes, les ventes de groupes, les services des finances et du marketing, le centre d’appel. Ce siège sera également utilisé par la division aérienne notamment pour la formation du personnel navigant.

« Je cautionne la réputation de Sunwing ! Je remercie le Groupe d’avoir choisi Laval. On est très heureux de leur choix, qui contribuera à la création d’emplois » a souligné Marc Demers, maire de Laval, présent pour l’occasion.

La conférence s’est conclue par la première pelletée de terre symbolique sous les regards des photographes, médias et représentants de joueurs tels que Barcelo, Melia Cuba, Riu ou encore le bureau du tourisme de Cuba.