Hurtigruten lance des croisières d’exploration en Norvège dès 2021

692

(L’Eco Touristique) Désengagée d’une partie de ses contrats avec l’état norvégien, la compagnie de croisières se concentre désormais sur le développement de son activité touristique, en s’appuyant sur ses deux points forts : la Norvège et l’exploration.

Hurtigruten ne sera plus le seul opérateur à exploiter la ligne de l’Express Côtier, reliant Bergen et Kirkenes, en Norvège, depuis 1893. Ouverte à la concurrence, la ligne accueillera en effet la compagnie Havila, qui exploitera 4 « slots », tandis qu’Hurtigruten n’en exploitera plus que 7. « Une opportunité pour le groupe », qui récupère ainsi trois navires (les MS Trollfjord, MS Midnatsol et MS Finnmarken), selon Christine Bois-Beauval, la directrice générale de la compagnie norvégienne en France.

À lire aussi :
Hurtigruten baptise le MS Roald Amundsen en Antarctique

Effective dès le 1er janvier 2021, cette nouvelle configuration dans les eaux norvégiennes va permettre à Hurtigruten de rénover l’ensemble de sa flotte. « Nous allons les équiper de technologies hybrides, les renommer, les redécorer pour qu’ils adoptent les codes de la croisière d’exploration », précise Christine Bois-Beauval. Parce qu’Hurtigruten compte bien profiter de cette actualité pour opérer un virage plus franc vers l’activité « Tourisme » pur, en s’appuyant sur ses deux forces : la Norvège (80% des clients) et croisière d’exploration (20%). (Lire l’article)