Air Canada célèbre avec ses agents la fin d’une année 2019 des plus mouvementées

402

Le 9 décembre dernier, Air Canada tenait une soirée remerciements de fin d’année en compagnie d’agents, médias et partenaires dans sa toute nouvelle tour du centre-ville de Montréal, anciennement la Tour Aimia.

Pour l’occasion, Robert Trudeau, premier directeur, ventes aux entreprises réseau mondial et marché du Québec est revenu sur les récents événements touchant la transition des systèmes de réservation.

À lire aussi :
Air Canada bonifiera son service sur Paris au départ de Montréal et de Toronto à l’été 2020

« Merci pour votre soutien et votre patience depuis près d’un mois. On sent que vous êtes avec nous ! On croit que la migration du système de réservation se passe bien, mais c’est certain que dans des moments d’une grande transition comme celui-là, il y a des petits accros. C’est une transition importante pour le futur d’Air Canada. »

De son côté, Lucie Guillemet, directrice générale et chef commerciale, qui a commencé avec Air Canada il y a 33 ans déjà, confirmait que l’année 2019 a été l’une des plus difficiles dans l’industrie aérienne.

« Pas parce que nous avons rencontré des défis trop difficiles à relever, mais parce que celui auquel on a dû faire face un est un défi à très grande échelle de l’industrie. On n’a qu’à penser aux 737. Ça doit faire au moins 10 ou 12 changements d’horaire que l’on faits depuis le mois de Mars. J’aimerais vous dire qu’il s’agissait des derniers, mais on ne le sait pas ! »

Madame Guillemet soulève également un deuxième défi. « Il y a quelques années, nous avons changé notre système de gestion de revenu et je me souviens que j’avais dit à l’époque : ‘’c’est une transplantation du cœur’’. Mais cette année, le changement du système de réservation, c’est plutôt une transplantation du cœur et des poumons! On ne contrôle pas tout. On vous promet qu’on ne compte pas demeurer dans cette phase très longtemps. Nos remerciements sont faciles à dire, mais nous sommes très sincères. »

En bref, le mot d’ordre d’Air Canada en 2019? La « patience » et ce, après des mois et des mois de préparation, en vue d’une meilleure performance qui prend place progressivement pour l’année à venir.