Rapport de l’IATA : Baisse des accidents aériens mortels en 2019

535

Bonne nouvelle ! Selon Aerotime, les données préliminaires de l’IATA pour la sécurité dans l’industrie du transport aérien commercial en 2019 montrent une diminution du nombre d’accidents mortels à travers le Monde par rapport à 2018.

En date du 2 décembre, on dénombre six accidents mortels qui ont causé la mort de 227 passagers et de l’équipage, ainsi que dix décès au sol.

Ces chiffres sont comparés ceux de l’année 2018, qui a compté 62 accidents, dont 11 mortels, ce qui représente un total de 523 décès.

Avec ces chiffres, l’année 2018 s’annonce vraiment sombre pour l’industrie du transport aérien commercial, en particulier par rapport à 2017, année exceptionnellement sûre, comme l’ont noté les experts, avec six accidents mortels et seulement 19 décès.

Au premier semestre 2019 (du 1er janvier au 15 juin), on compte un total de 20 accidents dans le monde. Les trois accidents mortels, tous impliquant des avions à réaction, ont fait 201 morts.

Le plus grand et le plus mémorable de ces accidents mortels fut le vol ET302 d’Ethiopian Airlines, lequel, le 10 mars dernier, a coûté la vie aux 157 personnes à bord.

Selon les données de l’IATA, au cours du premier semestre 2019, le taux d’accidents dans l’ensemble de l’industrie était de 0,91, une amélioration par rapport aux 1,43 enregistrés en 2018.

« Au premier semestre 2019, le taux global d’accidents a diminué sur l’ensemble de l’année 2018, a déclaré Gilberto Meyer, vice-président principal de la sécurité et des opérations aériennes de l’IATA. Les données montrent également qu’il y a une réduction continue des accidents lorsqu’on considère un taux moyen quinquennal mobile », a-t-il ajouté.

Si l’on regarde la deuxième moitié de 2019 (du 16 juin au 2 décembre), trois autres accidents mortels sont survenus, lesquels, au total, ont fait 26 morts parmi les passagers et les membres d’équipage.