Manger de la nourriture d’avion… au restaurant ?

(La Presse) Si la nourriture servie dans les avions est généralement considérée — au mieux — comme un « mal nécessaire », celle servie par AirAsia serait si délicieuse que les clients sont prêts à payer pour en déguster au sol.

Le transporteur à bas prix a inauguré, le 2 décembre en Malaysie, le restaurant rapide Santan (lait de coco, en malais), où l’on sert des plats similaires à ceux servis à bord des avions d’Air Asia (des brochettes satay, du bœuf rendag et autres spécialités de l’Asie du Sud-Est) — à la différence près que les choix seront plus variés, la contrainte d’espace en cuisine n’étant pas la même au sol que dans les airs.

AirAsia espère l’ouverture d’autres franchises de Satan plus tard dans l’année. (Lire l’article)

Article précédentHard Rock répond à tous les goûts, peu importe l’âge
Prochain articleVoyage spatial, wifi à bord, 0 file d’attente : le voyage version 2040
Open Jaw cumule les nouvelles quotidiennes, organisées précisément pour les agents de voyage canadiens.