Bombardier met fin à l’aventure de l’A220

89

(Radio-Canada) Airbus et le gouvernement du Québec deviennent les seuls actionnaires du programme A220. Bombardier recevra un montant de 591 millions de dollars américains et est libérée de ses obligations de financement à l’égard du programme qu’elle avait lancé sous le nom de C Series.

En vertu de cette transaction, Airbus détient maintenant 75 % d’Airbus Canada, tandis que le gouvernement du Québec détient le reste. Avant l’annonce de la transaction, Airbus détenait 50,06 % du programme, Bombardier en possédait 33,58 % et le gouvernement du Québec avait une participation de 16,36 %.

La participation du gouvernement du Québec sera rachetée par Airbus en 2026, soit trois ans plus tard que prévu. (Lire l’article)