L’avion est à réinventer… et c’est une véritable mine d’or!

156

(Les Affaires) J’ai récemment pu vivre l’expérience d’un vol dans un appareil A220, l’ancienne C Series conçue par Bombardier, et qui a tant fait couler d’encre ses dernières années. C’est lors d’un vol d’Air Canada entre Montréal et Calgary que j’ai pu réaliser qu’effectivement, cet avion est un chef d’oeuvre aéronautique.

Confort, finition, légèreté, silence, résument en quelques mots ma première expérience sur cet aéronef maintenant dans la famille Airbus.

À lire aussi :
Air Canada surmonte les défis avec une autre année rentable

Pour tout vous dire, savoir que c’est ici, au Québec, que cet avion a été conçu, développé et assemblé me rend bien fier. Bien que l’histoire fût parsemée d’embûches de toutes sortes, je lève mon chapeau aux milliers d’ingénieurs, techniciens, professionnels, travailleurs et sous-traitants qui ont travaillés d’arrache-pied afin de permettre à cet avion de prendre son envol.

Depuis quelques années, je prends l’avion presqu’à chaque mois. Depuis ce temps, j’ai commencé à me ré-intéresser au monde de l’aviation. En effet, au tout début de mon aventure entrepreneuriale, l’une de me spremières idées était de fonder un transporteur aérien. (Lire l’article)