Plusieurs éléments troublants émergent de l’enquête sur Sinorama

556

(La Presse) Plusieurs éléments troublants émergent de l’enquête menée dans les mois qui ont suivi la retentissante faillite du voyagiste Sinorama, a appris La Presse.

Le syndic PwC a découvert que l’entreprise menait une partie de ses affaires en argent comptant. De plus, il suspecte les dirigeants d’avoir vidé leur coffre-fort rempli de billets de banque juste avant la mise sous tutelle de Sinorama et effacé des enregistrements vidéo de surveillance.

Sinorama a été mise sous tutelle le 24 juillet 2018 après que l’Office de la protection du consommateur (OPC) eut constaté un énorme trou dans les finances de l’agence. Le voyagiste a déclaré faillite en octobre 2018, faisant perdre plus de 40 millions à ses créanciers, dont 26 millions aux voyageurs. (Lire l’article)