Le nouveau patron de Boeing attribue les déboires du groupe à son prédécesseur

454

v(La Presse) David Calhoun, le nouveau patron de Boeing, a vertement critiqué son prédécesseur dans un entretien au New York Times publié jeudi, et suggère que les pilotes d’Ethiopian Airlines et de Lion Air auraient également une part de responsabilité dans les accidents du 737 MAX ayant fait au total 346 morts.

M. Calhoun, qui a pris ses fonctions le 13 janvier, affirme avoir hérité d’une situation bien plus mal embarquée qu’il ne l’avait imaginé : des relations tendues avec les compagnies aériennes, le lien rompu avec les autorités de l’aviation internationales et la nécessité d’apaiser le président Donald Trump, dont le bilan économique est quelque peu mis à mal par les déboires du 737 MAX qui affectent l’activité manufacturière aux États-Unis.

« C’est pire que je n’imaginais, honnêtement », a déclaré M. Calhoun, en référence aux problèmes auxquels il est confronté. « ça reflète la faiblesse de la direction » précédente, a-t-il ajouté. (Lire l’article)

À lire aussi :
Boeing : découverte de débris dans les réservoirs de carburant des 737 MAX