Air Canada annule 16 500 mises à pied, WestJet 6400

427

(La Presse) Air Canada et WestJet ont annoncé mercredi leur intention de se prévaloir du programme fédéral d’aide aux entreprises pour réembaucher des milliers d’employés mis à pied au cours des dernières semaines. Transat pourrait bientôt faire de même.

« Par suite d’une analyse des renseignements publiés à propos de la Subvention salariale d’urgence du Canada ainsi que de discussions menées auprès de représentants du ministère des Finances sur certains points d’interprétation du programme, et sous réserve que le programme prenne force de loi conformément à ce qui a été annoncé, Air Canada a l’intention de se prévaloir de la Subvention salariale d’urgence du Canada dans l’intérêt de ses 36 000 employés au pays », a indiqué mercredi matin l’entreprise dans un communiqué.

Air Canada avait annoncé à la fin mars la mise à pied d’environ la moitié de ses 36 000 employés. Le lendemain, Ottawa dévoilait la Subvention salariale d’urgence du Canada, laquelle est destinée à convaincre les entreprises de conserver leur main-d’œuvre en assumant à leur place 75 % des salaires. En procédant à cette annonce, M. Trudeau avait encouragé les entreprises qui le pouvaient à verser les 25 % manquant.

Ce ne sera pas le cas d’Air Canada, qui laissera par ailleurs ces employés à la maison, « étant donné qu’il n’y a pas de travail pour eux », a indiqué par courriel une porte-parole. Ils auront néanmoins droit à « tous les avantages sociaux » normalement dus. (Lire l’article)