South African Airways abandonnée

359

(Air-Journal) Le gouvernement d’Afrique du Sud a décidé de ne pas remettre d’argent dans la compagnie aérienne South African Airways, ce qui laisse des doutes sur ses chances de survie en pleine pandémie de Covid-19.

https://openjaw.com/quebec/wp-admin/edit-tags.php?taxonomy=categoryAprès une nouvelle vague de restructuration annoncée en février dernier par la compagnie nationale sud-africaine déjà en mauvaise posture, qui impliquait des coupes sombres dans le réseau au départ de sa base à l’aéroport de Johannesburg-OR Tambo, ses jours semblent comptés. Les administrateurs de South African Airways, nommés en décembre dernier, ont annoncé le 14 avril 2020 que le gouvernement « ne pouvait pas verser des fonds additionnels » – après avoir remis au pot près d’1,1 milliard de dollars ces trois dernières années. Et ils précisent qu’aucune garantie de prêts ne sera fournie dans le cadre du processus de sauvetage.

South African Airways n’a pas encore officiellement annoncé les conséquences sur les vols de cette décision : son site affiche encore ce mercredi les mesures prises depuis le mois dernier, concernant notamment la suspension des vols internationaux jusqu’à la fin mai ou celle des lignes intérieures – initialement jusqu’à demain 16 avril. Avec sa filiale low cost Mango (pas affectée financièrement), elle dominent de loin le trafic aérien en, vers et depuis l’Afrique du Sud. (Lire l’article)