Aéroports de Montréal au régime minceur

148

(La Presse) L’arrêt presque complet des activités aériennes devrait entraîner une chute des revenus d’environ 250 millions de dollars pour Aéroports de Montréal. En réaction, l’organisme a annoncé jeudi diverses mesures, dont la suspension d’importants travaux de construction.

L’organisme constate une baisse de fréquentation qui devrait atteindre 80 % pour le trimestre qui vient de débuter, d’avril à juin. Privée à la fois des revenus aéronautiques, de ceux liés aux commerces en son sein et à ses stationnements, ainsi que des frais d’amélioration aéroportuaires facturés à chaque voyageur, ADM prévoit que ses entrées de fonds chuteront d’environ 35 % sur l’ensemble de l’année.

En réaction, l’aéroport Montréal-Trudeau devra dorénavant fonctionner sans l’une de ses deux pistes parallèles principales (06G-24D, plus au nord), du tiers des barrières de l’aérogare et son aéroquai.

Une diminution de 45 % du budget d’investissement mène aussi à « l’arrêt partiel ou complet de nombreux projets de construction ». (Lire l’article)