Fin du confinement en Martinique : une reprise en douceur !

601

Le Comité Martiniquais du Tourisme prend acte des décisions récemment prises par le Premier ministre français Edouard Philippe relatives au déconfinement progressif de l’ensemble du territoire français à compter de ce lundi 11 mai 2020. 

La Martinique en vert 

Le gouvernement français a publié une cartographie classant par couleur les départements les plus impactés par la covid-19, entre le vert (le virus ne circule pas) et le rouge (circulation élevée du virus). 

La Martinique a été classée parmi les départements « en vert », ce qui ouvre la voie à un déconfinement et à une reprise progressive des activités à compter du 11 mai. 

Un protocole de déconfinement strict 

Si la réouverture de l’île est présentement engagée, l’état d’urgence sanitaire est néanmoins toujours en vigueur en Martinique jusqu’au 1er juin à minima. Cela permet ainsi à la Préfecture de Martinique d’encadrer le dispositif de déconfinement proposé pour l’île, en accord avec l’Agence Régionale de Santé de Martinique. 

Distanciation sociale, adaptation des horaires de travail, réouverture des commerces à l’exception des cinémas et autres lieux de rassemblements de plus de 10 personnes sont entre autres à l’ordre du jour. 

Les restaurants restent fermés jusqu’à nouvel ordre, tout comme les plages sauf contre-indication d’un arrêté préfectoral avec contrôle effectif de la distanciation sociale. 

Le port du masque est hautement recommandé (notamment dans les commerces) et le respect des mesures barrière et d’hygiène sont toujours à respecter de façon impérative. FIN DU CONFINEMENT EN MARTINIQUE : UNE REPRISE EN DOUCEUR 

La reprise du tourisme en Martinique : de l’attente en perspective 

Selon les directives présentées par le gouvernement français, les frontières extérieures de l’ensemble du territoire français resteront fermées jusqu’à nouvel ordre. Les vols régionaux entre la Martinique et la Guadeloupe devraient reprendre quant à eux dès le mardi 12 mai et la création d’un espace sanitaire commun permettrait aux voyageurs provenant des îles de Guadeloupe et des territoires du nord (Saint-Martin & Saint-Barthélémy) de ne pas effectuer de quatorzaine en arrivant en Martinique . 

Les visiteurs provenant de toute autre destination devront toujours procéder à une quatorzaine obligatoire au moins jusqu’au 1er juin dans l’un des centres d’accueil réquisitionnés par la Préfecture de Martinique. 

Pour l’heure il n’est pas encore fait état de l’ouverture des hôtels, dont la reprise envisagée des activités à compter de la fin du mois de juillet n’a pas été confirmée. Un constat que souligne François Baltus-Languedoc, Directeur Général du Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) : 

« Pour l’heure, nous ignorons toujours quand les hôtels pourront rouvrir et n’avons toujours aucune visibilité sur l’ouverture des restaurants; néanmoins Le CMT est très actif avec les autres départements d’Outre-mer car ensemble, évidemment, on est plus fort. D’où l’idée de la campagne promotionnelle « Caraïbe française » menée par Karine Mousseau, la Présidente du CMT. On ne lâche rien et on continue notre travail de lobbying auprès de l’État français. Car si on attend les vaccins pour reprendre les vols, on est encore là pour un an ».