Le transport aérien tentera de redécoller avec un arsenal anticoronavirus

402

(La Presse) Après un choc sans précédent, le transport aérien se met en piste pour redécoller avec un arsenal anti-COVID-19, « clé » du redémarrage, qui devra être harmonisé au niveau mondial pour éviter un « patchwork » de mesures, explique Alexandre de Juniac, directeur général de l’Iata.

« Une des clés du redémarrage des voyages est un processus de contrôle des passagers qui soit robuste […], qui redonne confiance » et permette « de convaincre les gouvernements de lever les procédures de fermeture des frontières », estime le patron de l’Association internationale du transport aérien (Iata), qui regroupe 290 compagnies aériennes, dans un entretien à l’AFP.

« On est en train de bâtir quelque chose qui soit à la fois sûr et qui permette de faire fonctionner les opérations de manière économiquement viable », déclare-t-il, écartant avec force l’idée de condamner des sièges pour permettre une distanciation physique à bord.

« Ça n’ajouterait pas davantage de sécurité d’avoir à neutraliser des sièges », assure M. de Juniac. (Lire l’article)