Vols de l’avenir: lever la main pour aller aux toilettes

419

(La Presse) Voler ne sera plus jamais comme avant. Aperçu en six mots de ce que la pandémie changera à l’aéroport et en avion.

Toilettes

Dorénavant, on ira aux toilettes en avion comme à la petite école : en levant la main et en demandant la permission d’abord. C’est du moins ce qui se produira dans les avions du transporteur au rabais Ryanair, apprend-on dans une vidéo diffusée par l’entreprise en prévision de la reprise du service « régulier », le 1er juillet prochain. Le géant — Ryanair transporte plus de passagers en Europe que tous ses concurrents — y explique qu’en temps de pandémie, il vaut mieux éviter de s’entasser à la file indienne dans une étroite allée d’avion en attendant que la toilette se libère… une situation qui ne va pas de pair avec la distanciation physique. Pour rassurer les voyageurs (et ainsi favoriser le retour des clients), la firme Simpliflying suggère même aux transporteurs de proposer une application qui permettrait aux passagers de suivre en temps réel la fréquence de nettoyage des unités. Simpliflying recommande aussi l’embauche de « concierges de vol » voués au nettoyage des surfaces communes. Emirates l’a fait pour sa première classe et assure une désinfection des douches entre chaque utilisateur. (Lire l’article)