La Polynésie française annonce que la covid-19 ne circule plus dans ses îles

1878

Les îles polynésiennes font partie de ces destinations de rêve peu touchées par la pandémie. Lundi dernier, le gouvernement local de la Polynésie française a d’ailleurs déclaré l’absence d’épidémie sur tout son territoire, alors que seulement 60 cas avaient été déclarés depuis le début de la crise, sans aucun décès relié.

Le gouvernement polynésien attribue ce faible nombre à des mesures strictes qui avaient été mises en place : arrêt des vols internationaux, couvre-feu instauré et confinement strict, qui avait été partiellement levé fin avril, nous rapporte L’Orient-Le jour.

Le 13 mai dernier, le haut-commissaire de Polynésie, Dominique Sorain, annonçait une reprise plus large des activités à Tahiti et Moorea, les seules îles touchées par le virus, et le déconfinement total des autres îles.

Depuis la semaine passée, les établissements scolaires polynésiens ont pu rouvrir. L’allégement du confinement incluait également la réouverture des cinémas, bars et discothèques, même si les rassemblements de plus de 100 personnes demeurent interdits pour l’instant.

Les vols inter-îles ont repris le weekend dernier tandis que la reprise des vols internationaux, quant à elle, est prévue possiblement pour le mois de juillet. Néanmoins, les autorités sanitaires sont inquiètes d’une éventuelle réintroduction du virus.