Emirates licencierait près de 200 pilotes cadets

435

(Air Journal) La compagnie aérienne Emirates Airlines serait sur le point de licencier 192 pilotes, principalement des cadets et de nouvelles recrues, alors que la pandémie de Covid-19 l’a obligée à l’obligée à clouer au sol une grande partie de sa flotte – dont tous les Airbus A380.

Selon plusieurs sources dont Arabian Aerospace, la compagnie basée à l’aéroport de Dubaï a convoqué les pilotes en question pour leur faire part du préavis de sept jours à leur licenciement – mais leur paiera 14 jours vu la situation. Certains ont déclaré au site qu’ils étaient « toujours en formation de qualification de type » après avoir quitté d’autres compagnies aériennes et « payé des obligations – jusqu’à 40000 $ » pour rejoindre Emirates Airlines – quelques semaines avant la crise sanitaire. Les visas des pilotes étrangers sont prolongés jusqu’à ce que des vols de rapatriement soient disponibles.

Dans un communiqué sur les réseaux sociaux, un porte-parole de la compagnie émiratie a déclaré : « Pendant ces moments difficiles et bien que nous ayons lentement commencé notre retour dans le ciel en respectant les mesures de sécurité (…), nous nous sommes efforcés de maintenir la famille actuelle telle quelle. Nous avons examiné tous les scénarios possibles afin de soutenir nos opérations commerciales, mais nous sommes arrivés à la conclusion que nous devons malheureusement dire au revoir à quelques-unes des personnes formidables qui ont travaillé avec nous ». (Lire l’article)