Les agences de voyages coincées entre l’arbre et l’écorce

355

(TVA Nouvelles) Coincés entre leurs clients et leurs fournisseurs, les agents de voyages se sentent dépourvus face à l’ampleur de la crise qui frappe leur industrie.  

«On est tellement impuissants, lance Pascal Chalmel d’Espace vacances. […] On n’a aucun pouvoir.»

Depuis le début mars, les agents de voyages sont ensevelis par les demandes de remboursement de leurs clients, des demandes auxquelles ils ne peuvent pas répondre la plupart du temps. Certains voyagistes ont offert des crédits utilisables plus tard, mais pas tous.

Les agents de voyages soutiennent que dans plusieurs cas, les fonds déboursés par leurs clients ont été versés aux compagnies aériennes, hôtels, organisateurs d’excursions et autres fournisseurs. (Lire l’article)