Air Canada tiendra son assemblée annuelle des actionnaires virtuellement le 25 juin 2020

483

Air Canada a annoncé aujourd’hui qu’en raison des exigences de distanciation physique liées à la COVID-19, son assemblée annuelle des actionnaires de 2020 se tiendra virtuellement en ligne le jeudi 25 juin 2020. La réunion débutera à 10 h 30 (heure de l’Est) et sera accessible uniquement en direct sur le Web à l’adresse https://aircanada.com/AGM.

Les actionnaires pourront se prononcer sur les propositions, actuellement au nombre de quatre, soumises à l’assemblée : l’élection des administrateurs pour un mandat prenant fin à la clôture de la prochaine assemblée annuelle des actionnaires, la nomination de l’auditeur, l’examen et l’approbation, à titre consultatif et sans valeur contraignante, de l’approche d’Air Canada en matière de rémunération des hauts dirigeants, et une proposition visant à reconduire le régime de droits des actionnaires. Pour tous les détails, consultez la circulaire de sollicitation de procurations dans SEDAR, au www.sedar.com, et dans le site Web de la Société.

Air Canada est heureuse d’annoncer que les experts-conseils en vote par procuration Institutional Shareholder Services Inc. et Glass, Lewis & Co., LLC, deux agences de premier plan dans le domaine, ont recommandé que les actionnaires d’Air Canada appuient toutes les propositions.

Les actionnaires ne pourront pas assister en personne à l’assemblée, mais ils auront tous une chance égale de participer à l’assemblée en ligne, peu importe le lieu où ils se trouvent. Comme les années précédentes, les actionnaires pourront voter par procuration avant l’assemblée au moyen de divers processus, et sont encouragés à continuer de le faire.

Les actionnaires inscrits et les fondés de pouvoir dûment nommés pourront assister, poser des questions et voter à l’assemblée en ligne. Pour cela, ils doivent suivre les instructions détaillées dans la circulaire de sollicitation de procurations. Autrement, les actionnaires pourront assister à l’assemblée en tant qu’invités, sans pouvoir exercer leurs droits de vote ou poser de questions.