Deux opérations de financement rapportent 1,23 G$ supplémentaires à Air Canada

558

Air Canada a annoncé aujourd’hui avoir récemment conclu deux autres opérations de financement qui lui ont rapporté un produit net de 1,23 G$. Depuis le début de la pandémie de COVID-19 au premier trimestre 2020, Air Canada a réuni 5,5 G$ de liquidités.

Le 22 juin 2020, Air Canada a terminé le placement privé de 840 M$ en capital de billets garantis de deuxième rang à 9,00 % échéant en 2024 (les « billets de 2024 »), qui ont été vendus à 98 % de leur valeur nominale. Les billets de 2024 sont des obligations garanties d’Air Canada, assorties d’une sûreté de deuxième rang sur certains intérêts dans des biens immobiliers, l’équipement de services au sol, certains baux relatifs aux créneaux d’aéroport et aux portes d’embarquement et certaines lignes, conjointement avec les baux relatifs aux créneaux d’aéroport et aux portes d’embarquement utilisés pour ces lignes.

Plus tôt en juin, Air Canada a réalisé un placement privé d’une tranche de certificats de fiducie bonifiés portant sur du matériel de catégorie C d’une valeur nominale globale d’environ 315 M$ américains, vendus à 95 002 % de la valeur nominale. La tranche de catégorie C est de rang inférieur aux certificats de fiducie bonifiés portant sur du matériel, série 2015-1, série 2015-2 et série 2017-1 déjà émis; elle est garantie par des charges sur les 27 avions financés au moyen des certificats de fiducie bonifiés portant sur du matériel, série 2015-1, série 2015-2 et série 2017-1. Les certificats de fiducie bonifiés portant sur du matériel de catégorie C sont assortis d’un taux d’intérêt de 10 500 % par année et leur date de distribution finale est censée être le 15 juillet 2026.

« Le fait qu’Air Canada ait pu ajouter 1,23 G$ à ses liquidités grâce à ces deux dernières opérations sans recourir à ses actifs non grevés déjà déclarés place la compagnie aérienne en excellente position pour accéder à des fonds supplémentaires si le besoin s’en fait sentir. À ces démarches s’ajoutent les initiatives en cours visant à réduire l’épuisement du capital, comme la réduction des effectifs, un programme de transformation des coûts de 1,1 G$ et la rationalisation des capacités et du réseau », a déclaré Pierre Houle, directeur général et trésorier d’Air Canada.

En plus des financements susmentionnés, Air Canada a également conclu les opérations de financement suivantes en 2020 :

  • En mars 2020, Air Canada a prélevé 600 M$ américains et 200 M$ sur ses facilités de crédit renouvelables, soit 1,03 G$ au total.
  • En avril 2020, Air Canada a conclu un prêt à terme de 600 M$ américains à échéance de 364 jours, garanti par des avions et des moteurs de rechange, qui lui a procuré 829 M$.
  • À la fin d’avril 2020, Air Canada a conclu un accord de financement relais de 788 M$ visant 18 appareils A220 d’Airbus. Air Canada s’attend à remplacer ce financement par des accords de financement garanti à long terme plus tard en 2020.
  • En juin 2020, Air Canada a conclu un placement public pris ferme et commercialisé de 35 420 000 actions à droit de vote variable de catégorie A et/ou actions à droit de vote de catégorie B de la Société au prix d’offre de 16,25 $ par action, qui lui a rapporté un produit total de 575,6 M$, et un placement privé commercialisé simultané de billets non garantis de premier rang convertibles échéant en 2025, qui lui a rapporté 747,5 M$ américains (1,01 G$).

« Nous avons commencé l’année 2020 à deux doigts d’être un investissement de qualité, avec un bilan très solide, une faible dette nette et d’importantes liquidités avant la pandémie de COVID-19 et l’imposition par le gouvernement de quarantaines et de restrictions aux frontières qui ont eu pour effet de détruire la demande et d’épuiser les liquidités. La forte position relative d’Air Canada nous a permis de naviguer à travers cette crise et nous sommes intimement convaincus que nous réussirons à maintenir les liquidités à des niveaux plus que suffisants pour relever les défis et tirer parti des occasions à venir. Grâce à ces dernières opérations, Air Canada a maintenant réuni environ 5,5 G$ en 2020 et prévoit terminer le deuxième trimestre de 2020 avec des liquidités d’au moins 9 G$ », a conclu M. Houle.

Air Canada a rajouté le produit net de ces opérations à son fonds de roulement et l’affecte aux fins générales de l’entreprise. Le produit net tiré des financements servira à augmenter les liquidités d’Air Canada, ce qui lui procurera davantage de souplesse d’un point de vue opérationnel et dans le cadre de la mise en œuvre prévue de ses mesures d’atténuation et de récupération en réponse à la pandémie de COVID-19.

Le bassin d’actifs non grevés d’Air Canada (compte non tenu de la valeur d’Aéroplan et de Vacances Air Canada) s’élève à environ 2,5 G$ aux taux de change actuels. Air Canada continuera à explorer les possibilités de financement si des liquidités supplémentaires s’avéraient nécessaires ou pour refinancer la dette existante de manière à reporter les échéances.