Après Air France, c’est au tour de Lufthansa d’être sauvée

378

(Quotidien du Tourisme) Une enveloppe de 9 milliard d’euros a été accordée au premier groupe aérien européen, qui voit l’Etat revenir au capital à hauteur de 20%.

Réunis en assemblée générale (AG) le 25 juin, les actionnaires ont très largement approuvé le plan de sauvetage du groupe aérien à plus de 98% des voix. Une majorité des deux-tiers était requise.

« On y est arrivé ! Nous allons nous en sortir », a exulté juste après l’AG le président du conseil de surveillance de la compagnie allemande, Karl-Ludwig Kley. Cet aval est « une bonne nouvelle pour plus de 100 000 employés » du groupe, a salué le ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier, pour qui Lufthansa a désormais « la perspective de faire face à la plus grave crise de son histoire ». (Lire l’article)