Voici de quoi aura l’air votre prochain vol transatlantique en temps de pandémie

445

(TVA nouvelles) Peu de voyageurs, beaucoup de gel désinfectant et plusieurs contrôles de température : votre prochain vol international ne sera pas un moment de détente. Tout vous rappellera que le spectre de la COVID-19 est toujours présent.

Alors que les frontières internationales commençaient graduellement à s’ouvrir, deux collaborateurs de «Tabloïd» ont quitté l’aéroport international Montréal-Trudeau le 25 juin dernier vers Istanbul en Turquie, avec une escale à Paris. Voici un aperçu de leur périple.

À Montréal

Dès l’arrivée à l’aéroport, il faut se désinfecter les mains sous le regard des agents de sécurité qui s’assurent que seuls les détenteurs de billets d’avion entrent.

Ensuite, un autre agent s’informe des symptômes potentiels des voyageurs, prend la température de ceux-ci avec un thermomètre frontal et vérifie aussi la chaleur corporelle de chacun avec une caméra thermique.

« Avez-vous de la fièvre? Avez-vous de la toux? Avez-vous été en contact avec quelqu’un qui a eu un diagnostic de COVID-19? », redemande une employée d’Air Canada au moment d’enregistrer les bagages. (Lire l’article)