Lufthansa entame la deuxième phase de sa restructuration

81

(L’Eco Touristique) Le groupe Lufthansa, déterminé à sortir de la crise, n’hésite pas à prendre des mesures radicales. Plus de 1000 postes doivent être supprimés dans l’administration.

Le conseil d’administration de la Deutsche Lufthansa AG a approuvé une deuxième série de mesures, dans le cadre de son programme global de restructuration à la suite de la crise du coronavirus. La première série de mesures a été lancée au début du mois d’avril. Elle prévoyait de réduire la flotte de 100 avions et de ne pas reprendre le vol des opérations de Germanwings.

Suite à l’approbation par les actionnaires de Lufthansa des mesures de stabilisation du gouvernement fédéral allemand et les engagements pris par les gouvernements d’Autriche et de Suisse, le financement du groupe est actuellement assuré. Toutefois, « le remboursement complet des prêts et investissements publics, y compris les paiements d’intérêts, imposera une charge supplémentaire à l’entreprise dans les années, rendant ainsi inévitable une réduction durable des coûts », indique la compagnie dans un communiqué. (Lire l’article)