Voyages annulés: le secteur aérien demande «à genoux» l’aide des passagers

126

(TVA Nouvelles) Les compagnies aériennes demandent «à genoux» l’aide des passagers en acceptant des avoirs plutôt que solliciter des remboursements pour les vols annulés pendant la crise sanitaire, a déclaré mercredi le directeur général de l’Association internationale du transport aérien (IATA), Alexandre de Juniac. 

«Nous demandons l’aide des passagers (…), c’est vrai, et nous la demandons à genoux», a affirmé M. de Juniac sur BFM Business.

Des compagnies aériennes, soutenues par la France et plusieurs autres États européens, remboursent les billets des vols annulés seulement «sous forme d’avoirs» tout en promettant un remboursement en numéraire, si les consommateurs le réclament, mais avec au moins neuf mois de décalage afin de préserver leurs finances mises à mal par la crise. Les règles européennes donnent pourtant aux passagers le droit à un remboursement sous deux semaines. (Lire l’article)