Test Covid dans les aéroports : la polémique enfle

432

(Air Journal) L’évolution de la pandémie de Covid-19 en Europe n’a toujours pas déclenché dans les aéroports français la mise en place à l’arrivée de tests obligatoires, réservés aux passagers en provenance de pays hors-Union européenne jugés officiellement « à risque ».

Si la réouverture des frontières se fait toujours de façon chaotique, à l’intérieur comme à l’extérieur du Vieux continent, la résurgence des cas de contamination par exemple en France ou en Catalogne n’a toujours pas entrainé de réaction dans les aéroports : ainsi à Paris-CDG, des passagers arrivant de Barcelone affirmaient sur France 2 ne pas avoir été testés au départ comme à l’arrivée, ou ne pas savoir qu’il y avait à Roissy une possibilité de se faire tester faute « d’information à bord ». D’autres arrivant à Toulouse-Blagnac avouaient ne pas avoir l’intention de se faire tester.

Le Groupe ADP rappelle pourtant avoir mis en place des dispositifs sanitaires comme la distribution de gel hydro-alcoolique ou les caméras thermiques, et la présence à CDG d’un centre de dépistage – mais seulement dans deux terminaux, donc pas commode pour les passagers pressés, et optionnel même pour les voyageurs revenant de zones classées rouge. (Lire l’article)