La relance doit passer par la collaboration internationale

330
Honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique, Canada

« Étant donné que le tourisme est un moteur important de croissance économique mondiale, tout plan de relance doit inclure un volet de collaboration internationale. »

C’est ce qui ressort notamment de la réunion des ministres du Tourisme des pays du G20, qui s’est tenue mardi dernier 4 mai, et dont notre ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, a participé.

Soulignons que l’organisation de cette réunion a été stimulée par l’urgence des besoins des marchés sources de tourisme international les plus importants, de se rencontrer pour discuter de la transition du secteur du tourisme vers une reprise durable et résiliente.

Ce qui s’est dit

Dans un communiqué émis par le ministère, on nous informe que les mesures gouvernementales visant à remédier aux effets de la pandémie, dans le secteur du tourisme, ont été à l’ordre du jour, et que les participants ont convenu que d’autres mesures plus coordonnées devaient être prises.

Durant la réunion, la ministre Joly a rappelé l’importance du soutien continu des gouvernements au secteur du tourisme, l’un des plus touchés par la pandémie. Elle a aussi souligné l’importance de la collaboration entre les gouvernements pour assurer la sécurité des déplacements et pour restaurer et maintenir la confiance du public durant la relance du secteur.

La ministre Joly a également reconnu que la situation actuelle est une occasion unique de repenser le tourisme à long terme et de reconnaître la place importante que ce secteur joue comme moteur de progrès environnemental, social et économique.

« Le G20 a ciblé le tourisme comme thème de discussion prioritaire, ce qui met en évidence les contributions importantes de ce secteur à l’économie mondiale, ainsi que son rôle comme moteur de création d’emplois et de croissance économique future, a déclaré l’honorable Mélanie Joly.

« Notre gouvernement demeure déterminé à appuyer une reprise forte au moyen des programmes fédéraux de soutien existants et des nouveaux investissements qui seront faits pour attirer des visiteurs dans nos villes et nos cités, suscitant des dépenses qui stimuleront les économies locales. »

Article précédentSunwing : 5 x les points STAR pour les agents
Prochain articleStations de ski des Alpes : des exemples de la relance
Détentrice d’un baccalauréat en journalisme de l’Université Laval, Isabelle débute sa carrière de journaliste en voyage en 1995. Ses articles et reportages ont voyagé dans les magazines L’agent de voyages, Voyager et Tourisme Plus, Atmosphère d’Air Transat et le Journal Le Devoir, entre autres. Elle est co-autrice de quatre guides chez Rudel Médias (25 destinations soleil pour les vacances) et aux Éditions Ulysse (Voyager avec des enfants, Fabuleux Alaska/Yukon, Longs séjours à l’étranger). Depuis 2006 aussi, elle présente des conférences devant public.