Robert De Niro dit « non! » à la Suisse

177
L’acteur américain Robert De Niro discute avec Roger Federer, ambassadeur de Suisse Tourisme

« J’ai besoin de conflits, de dangers. La Suisse est trop parfaite! »

C’est la réponse de l’acteur américain. Robert De Niro a dit « non! » à Roger Federer, joueur de tennis et nouvel ambassadeur de Suisse Tourisme, qui lui demandait de jouer à ses côtés dans un film tourné en Suisse, sur la Suisse.

-« Tu as vu le clip que je t’ai envoyé? » demande Roger Federer.

-« Oui. Je n’aime pas » répond Robert De Niro.

-« Quoi? »

-« Regarde où tu es, Roger. Tu as les montagnes, les domaines skiables, les jolies petites villes… il n’y a rien de dramatique! »

-« Vraiment? »

-« Roger, je suis un acteur qui a besoin de précipices, conflits, dangers. La Suisse est trop parfaite! »

-« Je suppose que tu as raison… »

-« Voilà précisément ce que je veux dire : vous êtes trop gentils! Il fallait me répondre « fuck you!! » »

Tout ça est bien entendu un coup de pub. Un attrayant coup de pub même! Et un coup de génie. Lequel? L’interaction entre ces deux grands personnages, et sans doute aussi la mise en scène de ce trait de personnalité j’ai-d’autres-chats-à-fouetter qu’on aime bien de De Niro…

RV sur YouTube

C’est donc une fois de plus que Suisse Tourisme s’associe à une grosse pointure de renommée mondiale dans le cadre d’une activité de promotion touristique.

L’histoire de la demande refusée entre Roger Federer et Robert De Niro fait l’objet d’un clip intitulé « No Drama. » qui est diffusé sur YouTube ici.

Pour marquer le lancement de cette vidéo, Suisse Tourisme a indiqué que « la coopération entre Suisse Tourisme et Roger Federer ne fait que commencer et d’autres collaborations verront prochainement le jour ».

-« Désolé Roger. Appelle peut-être Hanks » de conclure Robert De Niro.

Hanks? Parle-t-on de Tom Hanks? Est-ce là une piste au chapitre d’autres collaborations qui verront prochainement le jour??

Article précédentStations de ski des Alpes : des exemples de la relance
Prochain articleHAL : les résas ouvrent aujourd’hui, les départs commencent le 15 août
Détentrice d’un baccalauréat en journalisme de l’Université Laval, Isabelle Chagnon fait ses premiers pas dans l’industrie du voyage en 1995, en intégrant l’équipe de journalistes chez Les Publications Planisphère – chapeautés par Michel Villeneuve. Elle rédige ses premiers reportages voyage pour le magazine L’agent de voyages, puis le magazine grand public Voyager et, pendant une vingtaine d’années, pour le magazine Tourisme Plus. Autrice et co-autrice de quatre guides de voyage pour les maisons d’édition Rudel Médias (25 destinations soleil pour les vacances) et Les Guides de voyage Ulysse (Voyager avec des enfants, Fabuleux Alaska/Yukon, Longs séjours à l’étranger), Isabelle tient la barre de deux blogues voyage, le premier sur les voyages avec les enfants pendant plus de cinq ans (thème dont elle fait sa spécialité durant 12 ans), le second sur les voyages nordiques et polaires (son dada) pendant deux ans. Au fil du temps, elle collabore aussi au Journal Le Devoir, au magazine Atmosphère d’Air Transat et au magazine L’Actualité Médicale (éditions Rogers) et depuis 2006, elle présente des conférences devant public sur différents thèmes de voyage. Elle compte également, à ce jour, trois expositions de photos de voyage. Isabelle se joint à l’équipe d’Open Jaw en octobre 2019.