«Le Canada sera laissé pour compte s’il ne dispose d’aucun plan»

233

« Sans une feuille de route gouvernementale vers la reprise, il est difficile d’élaborer des plans d’avenir ou de s’engager à présenter des demandes aux programmes de prêts du gouvernement et d’augmenter notre dette. »

C’est ce qu’ont déclaré plusieurs d’entre vous, agents de voyage, à l’ACTA, qui sonne l’alarme, à son tour, aux autorités : « Un plan de redémarrage du voyage et du tourisme est essentiel à la reprise pour préserver la position concurrentielle du Canada à l’échelle mondiale. »

L’association nous informe qu’elle souligne ces différents points au gouvernement lors de réunions qui se déroulent présentement.

Pour en venir à réduire les mesures de quarantaine…

« L’industrie a besoin que le gouvernement collabore avec elle aux efforts de dépistage rapide, de traçage des contacts, de documentation sur les vaccins et de protocoles de vaccination, afin de faciliter les avis aux voyageurs et pour en venir à réduire les mesures de quarantaine avec le temps » précise l’ACTA.

Et mieux se préparer

L’ACTA presse le gouvernement canadien d’agir et de finaliser la feuille de route sur la réouverture du Canada.

Wendy Paradis, présidente de l’ACTA

« Malgré la vaccination qui est bien en branle, l’ACTA comprend que les événements importants et les voyages généralisés restent peut-être impossibles aujourd’hui, alors que nous traversons la troisième vague, déclare Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.

« Cependant, les projections démontrent que le Canada sera en très bonne posture en ce qui a trait au vaccin d’ici le milieu ou la fin de l’été 2021. Nous avons besoin d’une feuille de route qui définit clairement les conditions d’une réouverture. Nous devons nous PRÉPARER » a-t-elle déclaré.

Le Canada sera laissé pour compte s’il ne dispose d’aucun plan

« Nous entendons déjà parler les autres pays qui se ravisent en ce qui a trait à la possibilité d’investir au Canada en tant que destination et marché extérieur, compte tenu du manque de planification de notre pays et des conditions exigées pour la reprise des voyages. Nous avons besoin de ce plan pour que le Canada reste un pays concurrentiel à l’échelle mondiale… pour les voyages à destination et en partance du Canada » ajoute Madame Paradis.

Le message que l’ACTA exprime au gouvernement est clair : l’industrie du voyage ne peut se permettre d’attendre que la pandémie prenne fin pour se doter d’un plan de reprise des voyages en raison du délai exigé pour sa mise en œuvre.

L’ACTA nous signale insister auprès du gouvernement pour qu’il élabore des critères basés sur des données claires afin de fixer les conditions nécessaires à la reprise des voyages, ce qui comprend :

-un plan de vaccination robuste, efficace et continu

-une stratégie nationale de dépistage et de recherche des contacts

-des outils de vérification numériques pour les voyages à l’étranger

-la diminution de la durée de séjour obligatoire dans les hôtels

-la diminution ou l’élimination de la quarantaine de 14 jours

-l’assouplissement des avis aux voyageurs

« Nous sommes encouragés parce que lors des réunions de l’ACTA avec les députés et les hauts fonctionnaires du gouvernement, on nous dit que la planification est bien en branle. Également, de plus en plus, depuis quelques semaines, nous voyons et entendons enfin le gouvernement parler publiquement des outils de documentation sur les vaccins et de dépistage, ainsi que de l’harmonisation avec les autres pays du G20 » déclare Paradis.

« Nous nous attendons à ce que ces efforts se poursuivent alors que nous nous approchons du Sommet du G7 qui se tiendra au début de juin. »

Article précédentHAL : les résas ouvrent aujourd’hui, les départs commencent le 15 août
Prochain articleINCITATIFS… POUR ATTIRER LES VOYAGEURS!
Détentrice d’un baccalauréat en journalisme de l’Université Laval, Isabelle Chagnon fait ses premiers pas dans l’industrie du voyage en 1995, en intégrant l’équipe de journalistes chez Les Publications Planisphère – chapeautés par Michel Villeneuve. Elle rédige ses premiers reportages voyage pour le magazine L’agent de voyages, puis le magazine grand public Voyager et, pendant une vingtaine d’années, pour le magazine Tourisme Plus. Autrice et co-autrice de quatre guides de voyage pour les maisons d’édition Rudel Médias (25 destinations soleil pour les vacances) et Les Guides de voyage Ulysse (Voyager avec des enfants, Fabuleux Alaska/Yukon, Longs séjours à l’étranger), Isabelle tient la barre de deux blogues voyage, le premier sur les voyages avec les enfants pendant plus de cinq ans (thème dont elle fait sa spécialité durant 12 ans), le second sur les voyages nordiques et polaires (son dada) pendant deux ans. Au fil du temps, elle collabore aussi au Journal Le Devoir, au magazine Atmosphère d’Air Transat et au magazine L’Actualité Médicale (éditions Rogers) et depuis 2006, elle présente des conférences devant public sur différents thèmes de voyage. Elle compte également, à ce jour, trois expositions de photos de voyage. Isabelle se joint à l’équipe d’Open Jaw en octobre 2019.