Transat et PKP : fin des discussions visant l’acquisition

234

Le Groupe Transat a annoncé hier que les discussions en cours avec M. Pierre Karl Péladeau, concernant une possible acquisition de la totalité des actions de Transat, par l’entremise de sa société Gestion MTRHP inc., ont pris fin.

C’est une remontée récente de la valeur des actions de Transat qui a changé le cours des choses.

De 5 à plus de 7 $/action

Au moment où M. Péladeau avait communiqué à Transat, en date du 7 avril dernier, une proposition dite non-contraignante envisageant une transaction, et par laquelle sa société Gestion MTRHP inc. ferait l’acquisition de la totalité des actions de Transat, sur une base de 5,00 $ par action, payable en espèces, le panache de Transat n’était pas aussi musclé qu’il l’est actuellement à la bourse.

« Compte tenu du cours actuel, le prix offert ne permet plus d’envisager raisonnablement que la transaction pourrait recevoir l’aval nécessaire des actionnaires aux fins de pouvoir procéder. En conséquence, MTRHP a confirmé à la Société qu’elle se retirait des discussions » souligne Transat par communiqué.

« Dans ces circonstances, les travaux du comité spécial chargé d’évaluer les options stratégiques prendront fin, et Transat compte focaliser ses efforts sur la mise en œuvre de son plan stratégique et sur la reprise prochaine de ses opérations et de ses vols, le 30 juillet. »

Optimiser la structure de financement

La compagnie aérienne regarde vers l’avant. Comme elle l’a indiqué dans son plan stratégique, et dont les grandes lignes ont été rendues publiques le 10 juin, Transat dit étudier également les possibilités d’optimiser sa structure de financement, « ce qui pourrait comprendre l’émission d’actions de son capital ou un financement obligataire à des conditions plus favorables que celles se rattachant à une portion des liquidités mises à la disposition de Transat par l’intermédiaire du Crédit d’urgence pour les grands employeurs (CUGE). »