Porter Airlines étend son service avec l’achat de 80 avions à réaction D’Embraer

324

Porter Airlines étendra son service à des destinations dans toute l’Amérique du Nord, en introduisant dans sa flotte jusqu’à 80 avions Embraer E195-E2 à la fine pointe de la technologie et économe en carburant.

Porter a l’intention d’exploiter les E2 vers des destinations populaires à partir d’Ottawa, de Montréal, d’Halifax et de l’aéroport international Pearson de Toronto. L’introduction de routes spécifiques sera déterminée avant la livraison des avions.

L’E195-E2 peut accueillir entre 120 et 146 passagers. L’intérieur complète l’offre de services traditionnels de Porter, avec une conception axée sur les passagers qui met l’accent sur l’espace et le confort.

La compagnie aérienne est en voie de finaliser sa configuration préférée et d’ajouter des détails supplémentaires pour améliorer l’expérience des passagers, comme le divertissement en vol et le service à bord.

(Groupe CNW/Porter Airlines)

« Nous apportons le style de service distinct de Porter dans des dizaines de nouvelles villes nord-américaines », a déclaré Michael Deluce, président-directeur général de Porter Airlines.

« Nous croyons que c’est le bon moment de faire cet investissement alors que la pandémie a redéfini le paysage de l’aviation. L’ajout d’un choix diversifié de destinations d’affaires et de loisirs populaires à notre réseau signifie que nous sommes mieux placés pour répondre aux besoins d’un plus grand nombre de passagers. »

Le rayon d’action de l’appareil E195-E2 permet de créer un réseau de routes continentales. Les marchés potentiels vont d’un océan à l’autre tant au Canada qu’aux États-Unis, et comprennent les destinations soleil américaines, ainsi que le Mexique et les Caraïbes. Une carte des destinations est disponible sur www.flyporter.com. Les itinéraires initiaux seront annoncés en 2022.

Par ailleurs, ceci permettra d’introduire des services sans escale sur des marchés où les vols de correspondance sont souvent la seule option aujourd’hui. Elle permet également d’offrir des services plus fréquents sur les liaisons les plus en demande.

Tout en établissant pour la première fois un point de service à l’aéroport Pearson, les vols depuis la plaque tournante existante de Porter à l’aéroport Billy Bishop du centre-ville de Toronto continueront d’offrir un service régional à haute fréquence à bord d’avions à turbopropulseurs.

Cet aéroport est d’ailleurs essentiel aux plans immédiats de la compagnie aérienne en vue du rétablissement des vols et du développement de futures liaisons. Les appareils E2 ne seront pas utilisés dans cet aéroport.

Rappelons que le redémarrage du service est confirmé à Billy Bishop pour le 8 septembre.