Pénurie de main d’œuvre : en 2022, l’ACTA s’attaquera au problème

380

L’ACTA conviait récemment ses membres à une discussion en ligne sur les points chauds de l’heure dans notre industrie. La pénurie de main d’œuvre a figuré sur la liste des sujets du jour.

« En plus des mesures frontalières et des dossiers d’aide financière pour les agences, nous avons un autre enjeu dans notre industrie, et c’est la pénurie de main-d’œuvre, a souligné Manon Martel, directrice générale de l’ACTA chapitre Québec, durant cette conférence Zoom. L’ACTA garde un œil sur cette réalité, qui est non seulement prévue à court terme, mais déjà commencée. »

Ce n’est donc plus une projection, mais une réalité actuelle.

« Nos partenaires et fournisseurs de produits voyage connaissent déjà des pénuries de main-d’œuvre. Et on sait que, quand les restrictions de voyage seront toutes levées, et bien l’industrie du voyage va connaître une pénurie encore plus importante! »

Déjà une réalité en 2019

L’ACTA rappelle que l’année 2019 avait déjà donné des signes d’une douloureuse pénurie de la main-d’œuvre. « On était déjà confronté à cette réalité avant la pandémie. Si bien qu’à la fin de 2019, nous avions mis à jour les normes professionnelles nationales des agents de voyage, sur la base des commentaires de nos membres, et nous avions élaboré un programme de formation en ligne de niveau d’entrée, pour les agents de voyage, et basé sur ces normes » a précisé Manon Martel.

Ce nouveau programme de formation en ligne s’appelle Travel Agent Essentials et il sera disponible en français au début du mois de mars.

L’ACTA mise sur ce programme parce qu’elle juge qu’il aidera les nouveaux venus dans notre industrie, ou les gens qui n’ont pas nécessairement de formation dans l’industrie du voyage, à obtenir une formation professionnelle et ainsi favoriser un attachement à la profession et au domaine.

« Nous parlerons de plus en plus de ce programme au cours des semaines et mois à venir et ce, afin d’aider notre industrie à mieux se rétablir » a ajouté Madame Martel.

Autres nouvelles et démarches annoncées

Manon Martel a également profité de l’attention des participants à cette réunion pour annoncer une nouveauté au sein de l’association et pour rappeler les actions qu’elle mène actuellement.

Nouveau comité formé

Dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, l’ACTA signale avoir créé un nouveau comité : le Comité de diversité et d’inclusion. L’association invite les membres de l’ACTA à faire partie de ce comité et joindre leur voix. « Avec ce comité, ensemble, on peut faire une différence significative dans ce domaine » a souligné Manon Martel.

L’ACTA a rappelé qu’elle travaille toujours fort pour obtenir un assouplissement des règles aux frontières. Elle signale également qu’elle a relancé le gouvernement du Québec pour qu’il mette en place l’exemption des frais annuels des agences au Fonds d’indemnisation pour 2022 – frais qui représentent des centaines à des milliers de dollars par année, selon le volume des ventes des agences.